A s’offrir en partage, plus qu’une collection ... Un cadeau !

Avec le fondateur et directeur des éditions André Versaille
Plus que des classiques, la collection A s’offrir en partage publiée par la maison d’édition André Versaille permet de découvrir ou redécouvrir les œuvres que l’on a aimées, présentées par de grands auteurs, à tout petit prix. Une façon de partager son émotion de lecture en offrant un cadeau à ses proches !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Julie DEVAUX
Référence : PAG640
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag640.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida4834-A-s-offrir-en-partage-plus-qu-une-collection-Un-cadeau.html
Date de mise en ligne : 13 septembre 2009


La Collection A s’offrir en partage

Partage entre amis, collègues ou bien au sein même de sa famille ! La culture est ouverte à tous et c’est le message qu’a voulu faire passer André Versaille en publiant cette collection joliment présentée en version poche au prix de 5€. « Quand j’étais petit, j’adorais offrir des livres à mon entourage » se rappelle t-il d’un air enjoué. « Aujourd’hui, j’ai envie de continuer à partager cette culture ».

De Chateaubriand à Tocqueville, chacun aura le plaisir de redécouvrir une œuvre qui l’avait passionné dans sa jeunesse et l’envie d’en faire profiter à son tour son entourage. Présentées par des écrivains, les quelques pages de préface ne ressemblent en rien à celles que l’on a coutume de survoler au début d’un livre. Il s’agit réellement d’une passion entre l’écrivain et le lecteur. Une passion que l’on retrouve par exemple avec l’académicien Max Gallo, sombrement imprégné par le texte de Chateaubriand sur La Fin de Napoléon. Ou Michel Delon qui a le sentiment d’être dans la cruauté de la vie lorsqu’il décrit les récits de Sade.

Cette collection montre une fois encore que les classiques traversent les temps sans perdre de leur authenticité. « La culture classique est quelque chose qui nous structure et je regrette la diminution de son intérêt car elle permet d’affronter le réel. La culture n’est pas séparée de la vie, la culture est ce qui donne de la vie à la vie ! »

La maison d’édition André Versaille Editeur se veut innovante. A peine créée courant 2008 qu’elle élargit son champ de vision à Internet. Il est à présent possible de découvrir des ouvrages édités en ligne. « Nous faisons autour des livres des sites compagnons afin de prolonger le travail de l’auteur en ligne » déclare André Versaille. Se consacrant exclusivement à l’histoire, à la science politique et à la littérature, sa maison d’édition propose des ouvrages de référence ainsi que des analyses de discours importants.

Une première série de la collection A s’offrir en partage est déjà parue, la seconde sera disponible en ligne dès début septembre 2009.

André Versaille
André Versaille

En savoir plus :

Les titres de la collection A s’offrir en partage :

- Chateaubriand : La Fin de Napoléon (proposé par Max Gallo, de l’Académie française)
- Galland : Histoire de Noureddin et de la belle Persane (proposé par Tahar Ben Jelloun)
- Tocqueville : De l’influence de la démocratie sur les mœurs des Américains (proposé par Élie Barnavi)
- Kipling : La Plus Belle Histoire du monde (proposé par Michel Le Bris)
- Rilke : Sur Rodin (proposé par Jean Daniel)
- Maupassant : L’Héritage (proposé par Pierre Assouline)
- Sade : Florville et Courval (proposé par Michel Delon)
- Barbey d’Aurevilly : Le Bonheur dans le crime (proposé par Denis Tillinac)
- Dumas : Les Cenci (proposé par Jean Lacouture)
- Nerval : Le Harem du Caire (proposé par Henri Mitterand)
- Cendrars : Venise, Naples, Bordeaux, Anvers (proposé par Raphaël Sorin)
- Claudel : La Mort de Judas suivi de Le Point de vue de Ponce Pilate (proposé par José Artur)
- Mirbeau : Dreyfusard ! (proposé par Jean-Noël Jeanneney)
- Président de Brosses : Lettres familières d’Italie (proposé par Marc Fumaroli, de l’Académie française)
- Gogol : Comment Ivan Ivanovitch se brouilla avec Ivan Nikiforovitch
- Céline : L’Argot est né de la haine
- Singer : La Jeune Mariée et autres souvenirs
- Lespinasse : Je vous aime avec excès, transport et désespoir






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires