De la Germanie à l’Italie, un empereur dans son siècle, Frédéric Barberousse (1152-1190)

Une biographie de Pierre Racine
L’empereur Frédéric Barberousse est à la fois un personnage historique, un mythe et un héros de légende ! Spécialiste de l’Italie médiévale, notre invité Pierre Racine lui consacre une biographie, préfacée par Francis Rapp, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres. Un livre indispensable à la compréhension de la Germanie et de l’Italie du XIIe siècle.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : HIST557
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hist557.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 28 juin 2009


Frédéric Hohenstauffen semble éclipser Frédéric Barberousse. Pourtant, sous estimer le rôle de ce dernier dans l’histoire européenne serait une erreur. Personnage réaliste et pragmatique, Frédéric s’inscrit dans une époque fascinante pour sa renaissance. Alors que le XIIe siècle se révèle comme un temps de développement urbain, commercial et économique, le pouvoir politique impérial est soumis à des forces centrifuges. Elles sont au nombre de trois : l’aristocratie allemande, l’Église et les villes italiennes. Successivement, Frédéric y fait face : avec volontarisme, conscient des devoirs de sa charge, parfois au risque de céder. Pourtant, il montre une réelle capacité d’adaptation aux évenements et aux réalités d’un monde complexe et divers.

Avec talent et précision, Pierre Racine nous décrit l’évolution politique, religieuse, sociologique et économique d’un temps marqué par la féodalité, autour d’un personnage dont l’action a eu un impact jusqu’au XIXe siècle et au XXe siècle.

- Présentation de l’éditeur

Frédéric Barberousse en croisé.
Frédéric Barberousse en croisé.
Histoire des premières croisades de Robert de Saint-Rémy, 1188.

Pendant trente-huit ans de règne, il a tenté de consolider le pouvoir royal en Germanie, de contrôler celui de l’Eglise et de conserver son pouvoir sur les villes lombardes. Il rêvait de conquérir le royaume de Sicile, de s’imposer à l’empereur byzantin et d’étendre son pouvoir en Terre sainte. C’est d’ailleurs sur le chemin de la croisade que Barberousse meurt comme un " martyr " chrétien. La légende s’est alors emparée de lui, prolongée par celle de son petit-fils, Frédéric II, et en a fait l’empereur des derniers jours, celui qui n’est pas mort, mais endormi dans les flancs d’une montagne où il attend la fin du monde. Richard Wagner le voyait comme le second Siegfried, l’orgueilleux entêté qui avait lacéré la tunique du Christ, et Dante comme le tyran cruel qui rasa Milan en 1162. A partir d’une minutieuse étude des sources, Pierre Racine livre le portrait d’un homme qui a donné tout son sens au pouvoir impérial et une synthèse brillante de l’Europe au moment où, dans cette deuxième moitié du XIIe siècle, elle bâtit les premières cathédrales.

- L’auteur

Pierre Racine
Pierre Racine

Spécialiste d’Histoire médiévale, Pierre Racine est professeur émérite de l’université Marc Bloch de Strasbourg. Il et aussi membre de plusieurs grands instituts tels l’Institut lombard, l’Ateneo de Brescia... Auteur de nombreux ouvrages consacrés à l’Italie notamment une monographie sur Noblesse et chevalerie dans les sociétés communales italiennes (1997), Les villes d’Italie du milieu du XIIe siècle au milieu du XIVe siècle (Sedes, 2004). Il vient de publier chez Perrin une biographie consacrée à Frédéric Barberousse.

- Consulter la fiche relative à l’académicien Françis Rapp : http://www.aibl.fr/fr/membres/home.html






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires