Jean-Marie Pelt : parrain 2009 des journées de la rose à Chaalis

Une rose au nom de ce célèbre pharmacien botaniste
L’abbaye de Chaalis organise chaque année les Journées de la rose. Pour cette année 2009, c’est le très populaire botaniste Jean-Marie Pelt qui est en est le parrain, et qui s’est vu attribuer à son nom, comme le veut la "tradition", une nouvelle espèce de rose. Rencontre placée sous le signe de la rose !


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : FOC536
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/foc536.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 7 juin 2009



Roseraie de l’abbaye royale de Chaalis
Roseraie de l’abbaye royale de Chaalis

Les roses se sont inscrites dans la mémoire olfactive de Jean-Marie Pelt. Il se rappelle avec tendresse de ce jour d’orage où enfant, il s’abrita avec son père sous une aubépine. Les fleurs de l’arbuste exalaient leur parfum au contact des gouttes de pluie.
Dès lors, il n’a cessé de s’intéresser aux roses.
Plus tard, il s’est amouraché des vierges aux buissons de roses, œuvres picturales du XVe siècle que l’on trouve vers la Rhénanie, Colmar, Strasbourg, Cologne.

Martin Schongauer : la Vierge au buisson de roses, 1473
Martin Schongauer : la Vierge au buisson de roses, 1473
Tempera sur bois, 201 x 112 cm. Colmar, collégiale Saint-Martin.

Comme le rappelle Jean-Marie Pelt, la rose a été pendant très longtemps, le symbole de l’amour et de l’érotisme, avant qu’elle ne soit au contraire associée à la Vierge Marie.

Après les roses Marie-Anne Chazel, Carole bouquet et Yann Arthus-Bertrand, c’est la rose Jean-Marie Pelt qui a été créée de toute pièce pour l’évènement de ces trois jours à l’Abbaye de Chaalis.
Sa carte d’identité est la suivante : « un rosier grimpant remontant, presque liane, susceptible d’émettre au cours de sa première floraison des sarments longs de deux à trois mètres, se ramifiant en été et capables de fleurir à cette même saison. Il est doté d’un feuillage vert sombre et lustré et épanouit plusieurs fois par an de larges corymbes de fleurs roses simples légèrement cupuliformes. Une grande couronne d’étamines dorées illumine leur cœur en début de floraison. Il possède enfin un léger parfum sauvage. »

Le rosier "Jean-Marie Pelt" est un rosier grimpant naturel. Il appartient à la lignée "Mela Rosa" et est le demi-frère de la rose "Sylvie, fille du Feu"
Le rosier "Jean-Marie Pelt" est un rosier grimpant naturel. Il appartient à la lignée "Mela Rosa" et est le demi-frère de la rose "Sylvie, fille du Feu"

La rose "Jean-Marie Pelt" est une aubaine : « Dans mon jardin, j’ai un renard qui vient souvent me rendre visite et récemment, un astrophysicien m’a dédié un astéroïde. Il ne me manquait plus qu’une rose pour être dans la situation du Petit prince ! ».

Et de terminer : « J’espère qu’un jour nous arriverons à faire de notre Terre une roseraie, un véritable paradis terrestre ! »

Jean-Marie Pelt
Jean-Marie Pelt

Jean-Marie Pelt est botaniste, écologiste, pharmacien. Fondateur de l’Institut européen d’écologie à Metz il anime parallèlement une émission "Co2 mon amour" avec Denis Chessyoux sur France Inter.

En savoir plus :

- Journée de la rose à l’abbaye de Chaalis les 12, 13 et 14 mai 2009

- Institut européen d’écologie à Metz
- Jean-Marie Pelt
- Jean-Marie Pelt : l’homme fleur ; reportage disponible sur Terre Tv






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires