Loi 1905 : Le processus de construction du modèle français

par Emile Poulat, professeur de sociologie religieuse
Emile Poulat directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, sur le thème : "Le processus de construction du modèle français", intervenait lors du colloque consacré à la loi de 1905 organisé par l’Académie des sciences morales et politiques.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Communication donnée lors du colloque de l’Académie des Sciences morales et politiques à l’occasion du centenaire de la loi 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat.

Commémorations officielles du Centenaire de la Loi de 1905

Le Premier Ministre a choisi un lieu prestigieux - le Palais de l’Institut de France - et une institution connue pour son sérieux et son indépendance intellectuelle - l’Académie des sciences morales et politiques - pour la commémoration officielle du centenaire de la loi du 9 décembre 1905 sur la séparation des Eglises et de l’Etat.

Malgré le consensus qui existe sur les idées générales - principe de séparation, laïcité de l’Etat - la loi de 1905 soulève encore des débats, un siècle après son adoption. Quant au rapport entre le politique et le religieux, force est de constater qu’il reste - ou redevient - un enjeu majeur pour notre société.

Le centenaire de la loi de 1905 est - si l’on ose dire - providentiel, car il nous invite à relire l’histoire de France, à réfléchir sur le principe de laïcité et à en tirer des enseignements pour aujourd’hui.

Calendrier du centenaire de la loi de 1905

14 février 2005 : Séance solennelle de l’Académie pour l’ouverture du centenaire, sous la Coupole, en présence de M. Jean-Pierre Raffarin, Premier ministre.

- La distinction entre pouvoir temporel et pouvoir spirituel en Occident,
- La Révolution française et le Concordat napoléonien dans les origines de l’Etat laïque,
- Idée laïque et idée républicaine sous la IIIe République,
- La loi de Séparation,
- Le sacré et le profane dans la mémoire de la nation républicaine

21-22-23 février :Colloque I : Sources et origines de la Séparation

- Les héritages antiques et médiévaux ;
- les héritages des « Lumières » et la Révolution ;
- l’Etat concordataire au XIXe siècle ;
- pensée religieuse et pensée laïque au XIXe siècle ;
- les prodromes de la Séparation et l’élaboration de la loi ;
- réception de la loi de 1905.

25-26-27 avril : Colloque II : La République et les religions en régime de Séparation un siècle de pratiques institutionnelles.

- De la Séparation à l’apaisement ;
- les pouvoirs publics et les religions en France : un « état des lieux » ;
- relations institutionnelles entre l’Etat et les religions : le régime général de la Séparation ;
- droits locaux d’Alsace-Moselle et d’Outre-mer ;
- le régime de l’enseignement confessionnel et des aumôneries ;
- un point sur les grandes questions juridiques actuelles.

19-20-21 septembre : Colloque III : La laïcité française dans son contexte international, singularité ou modèle ?

- Retour sur un processus historique : la laïcisation des relations internationales ;
- aspects religieux des relations internationales actuelles ;
- tour d’Europe des relations Eglises-Etats ;
- comparaison avec d’autres aires culturelles ;
- problématiques religieuses de la construction européenne ;
- courants religieux et philosophiques dans l’Europe actuelle.

4-5 novembre : Assemblée annuelle de la Conférence des Académies de province : La Séparation et ses conséquences à travers la France : l’apport de l’histoire locale.

28-29-30 novembre : Colloque IV : La laïcité aujourd’hui, valeur commune de la République ?

- Définir et penser la laïcité ;
- la laïcité, valeur partagée ? ;
- sentiments, croyances et pratiques religieuses dans la France actuelle ;
- loi républicaine et norme religieuse ;
- intégration, religion et communautarisme ;
- le fait religieux dans la culture et l’éducation laïque.

Le 5 décembre 2005 : Séance solennelle de l’Académie à la veille du centenaire de la loi.
Plusieurs membres de l’Académie dressent le bilan des travaux de l’année : Jean Tulard, André Damien, Raymond Boudon. Conclusion prononcée par le Garde des Sceaux Pascal Clément.

Les textes des conférences sont disponibles sur le site Internet http://www.1905-2005.fr

En savoir plus :

Ecoutez toutes nos émissions en compagnie d’Emile Poulat sur Canal Académie






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires