De Louis XIV à Napoléon Ier : découverte des nouvelles salles du musée de l’Armée (2/2)

En compagnie d’Emilie Robbe, conservateur du département moderne.
Le 16 mai 2009 au soir, à l’occasion de la Nuit des Musées, le musée de l’Armée fêtera la réouverture de ses salles consacrées à l’Ancien Régime, à la Révolution et au Premier Empire. Plusieurs milliers d’objets comptant parmi les premières collections au monde reprendront place au sein d’une nouvelle muséographie. En avant première de cet événement, Canal Académie s’est rendu au musée de l’Armée pour rencontrer Emilie Robbe qui présente les nouvelles salles.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Laëtitia de Witt
Référence : CARR575
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr575.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 10 mai 2009
Logo Art absolument

3700 m² de surface répartis sur deux étages ont fait l’objet d’un réaménagement muséographique complet, conforme à l’esprit d’ATHENA, celui de faire du musée de l’Armée un véritable musée d’histoire, moderne, didactique, cohérent, agréable à la visite et accessible au plus grand nombre, visiteurs français et étrangers, individuels et en groupe, novices et amateurs.

Articulé selon un parti pris didactique et de rigueur scientifique, le parcours s’ordonne de façon chronologique et thématique.

Préfiguration des salles par le cabinet d’architectes Repérages Architecture (C) Paris - Musée de l’Armée / Repérages Architecture

Le parcours

- Rez-de-chaussée : Au rez-de-chaussée de l’aile Orient se déploient deux anciens réfectoires où les pensionnaires de l’Hôtel prenaient leur repas. Le réfectoire du nord-est, dit Turenne, présente l’histoire du musée de l’Armée et de ses collections, le second, dit Vauban, au sud-est, celle de l’hôtel des Invalides. Le premier surprendra le visiteur par une vitrine monobloc de 40m. de long. Y prendra place une mise en scène toute aussi impressionnante : 14 cavaliers sur leurs chevaux. Ces mannequins équestres, dont certains proviennent des collections du célèbre peintre militaire Ernest Meissonier, voisineront avec les tableaux de son élève, le non moins célèbre Edouard Detaille.

Préfiguration des salles par le cabinet d’architectes Repérages Architecture (C) Paris - Musée de l’Armée / Repérages Architecture

- Dans les étages : Pour présenter les collections de l’époque Moderne, c’est un parcours chrono-thématique qui a été choisi. Un grand corridor présente sur sa droite le contexte politique et sur sa gauche le contexte militaire. Cinq espaces thématiques appelés « théâtre d’opération » apportent des éclairages sur une campagne ou une bataille.

Autour de la réouverture :
- Tout un programme culturel accompagne la réouverture des salles du département Moderne. Le 16 mai des animations historiques seront proposées par des groupes de reconstitutions, des comédiens et des musiciens en costume… Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site du musée de l’Armée.

A écouter aussi : A la découverte du nouveau Musée de l’Armée (1/2) avec son directeur le général Bresse.

Sur Kronobase, retrouvez les grandes dates des Invalides






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires