Hommage à Jacques Treffel à l’Institut de France

discours de Gabriel de Broglie, Jean Cluzel, Roger Taillibert et Jean Pruvost
A l’Institut de France, le 8 avril 2009, s’est tenu un hommage à l’inspecteur général Jacques Treffel, qui était correspondant de l’Académie des beaux-arts, sous le titre « Jacques Treffel, bâtisseur d’avenir ». Canal Académie propose d’écouter dans cette retransmission quelques uns des douze intervenants de cette exceptionnelle après-midi.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : foc528
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/foc528.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida4340-Hommage-a-Jacques-Treffel-a-l-Institut-de-France.html
Date de mise en ligne : 26 avril 2009

Madame Marguerite Tréffel, nouvelle présidente de l’AMOPA, association des membres des palmes académiques, a ouvert ce moment avec une très grande émotion. Elle a salué le chancelier de l’Institut de France, Gabriel de Broglie, et le Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux arts, Arnaud d’Hauterives, ainsi que les nombreuses personnalités présentes, ambassadeurs, préfets, professeurs d’Universités, membres de l’Amopa, français et étrangers.

La première des interventions proposées dans cette retransmission est celle du Chancelier Gabriel de Broglie. Il a souligné combien la vie de Jacques Treffel avait été bien remplie : Ce qui me frappe, a-t-il dit, c’est le contraste entre la variété des tâches auxquelles il a consacré sa vie et l’inspiration unique qui les anime au service de la modernisation de l’éducation. Il a également insisté sur son insatiable curiosité au service du monde et des hommes sans jamais se laisser enfermer dans les carcans de ses fonctions, avec un grand sens des relations humaines. Il a rappelé que, si Jacques Treffel fut inspecteur général de l’Education nationale, il fut également directeur du cabinet du Ministre de l’Education nationale, et surtout président de cette association l’AMOPA qui compte parmi les toute premières associations éducatives de France.

L’allocution de Gabriel de Broglie est suivie par celle de Jean Cluzel, président de Canal Académie, spécialiste des questions audio-visuelles, ami de longue date de Jacques Treffel (il était d’ailleurs membre du Conseil stratégique de Canal Académie), qui est intervenu sur le thème des nouvelles technologies de l’information. Il a su conserver les valeurs de la civilisation en se souciant de mettre sur Internet le meilleur de l’humanisme. Il a conclut ainsi : Jacques Treffel est l’un des meilleurs passeurs de notre époque. (lire l’intégralité dans le document joint ci-dessous).

Après Jean Cluzel, de l’Académie des sciences morales et politiques, sont intervenus tour à tour, M. Salah Stetié, ancien ambassadeur du Liban, grand prix de la francophonie de l’Académie française, qui a insisté sur l’une des qualités essentielles de Jacques Tréffel, le sens de l’accueil. Puis M. Jean-Noël Cordier, président de la société des poètes français a souligné combien Jacques Treffel peut être considéré comme un modèle d’humaniste. Enfin, c’est un autre membre de l’Institut, de l’Académie des beaux arts, l’architecte Roger Taillibert qui a évoqué l’intérêt que Jacques Treffel portait à l’architecture des bâtiments scolaires. Vous pouvez écouter son intervention.

Quant à Jean Pruvost, professeur d’université, lexicographe, directeur des éditions Honoré Champion, il a dressé le portrait de Jacques Treffel comme président du groupe d’études des marchés publics. (lire l’intégralité de son discours dans le document joint ci-dessous).

Cette journée d’hommage s’est poursuivie avec les interventions de Louis Forestier, professeur à l’Université Mc Gill, université où enseignait également Axel Maugey, puis avec Alain Vuillemin, Ronald Nossintchouk, Alphonsine Poujade. Et elle a été conclue par les mots chaleureux de Jean Auba, lui-même inspecteur général de l’Education nationale, correspondant de l’ASMP et vice président de l’Amopa.

Plusieurs émissions sont consacrées à l’Amopa (avec Jacques Treffel lui-même), aux 200 ans de l’ordre des palmes académiques, à la revue dirigée par Mme Treffel.

- l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes académiques
- Les Palmes académiques ont deux cents ans !
- La revue de l’AMOPA, pour les membres de l’Ordre des Palmes académiques
- Le concours de l’Amopa pour défendre la langue française
- Pour Jacques Treffel, en hommage et en souvenir

Dans les documents joints ci-dessous, vous trouverez l’intégralité des textes de Jean Cluzel et de Jean Pruvost :

Une brochure publie les actes de ce colloque et la totalité des discours des treize intervenants. On peut se la procurer au secrétariat de l’AMOPA : 30 avenue Félix Faure 75015 Paris. tél. 01.45.54.50.82 courriel amopa@wanadoo.fr



Discours de Jean Pruvost
Discours de Jean Cluzel




© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires