Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Il y a 50 ans, André Malraux se voit confier le ministère des Affaires culturelles par de Gaulle

Avec Maryvonne de Saint-Pulgent, correspondant de l’Académie des beaux-arts
Le 3 février 1959, Charles de Gaulle crée le ministère des Affaires culturelles qu’il place sous la direction de Malraux. Pourquoi un tel ministère ? Comment Malraux parvint-il à mettre en place la mission de rendre accessibles les oeuvres capitales de l’humanité ? Maryvonne de Saint-Pulgent, auteur du Découvertes-Gallimard sur le ministère de la Culture et de la Communication, nous en retrace l’histoire.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : PAG589
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag589.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 15 mars 2009


Maryvonne de Saint-Pulgent évoque le ministère de la Culture et de la Communication dans le livre Culture et Communication. Les missions d’un grand ministère paru aux éditions Découvertes- Gallimard en 2009.

Le 3 février 1959, Charles de Gaulle, tout juste élu président de la République, crée un nouveau ministère, longtemps désiré : le ministère des Affaires culturelles, qu’il confie à l’« ami génial » André Malraux. Sa mission est de « rendre accessibles les oeuvres capitales de l’humanité, et d’abord de la France, au plus grand nombre possible de Français, d’assurer la plus vaste audience à notre patrimoine culturel, et de favoriser la création des oeuvres de l’art et de l’esprit qui l’enrichissent ».

Des années Malraux, marquées par la promotion des avant-gardes et d’ambitieux échanges culturels, à l’ère du tout numérique, où l’idéal de démocratisation culturelle s’affronte aux réalités du marché, c’est l’histoire de 50 ans de politique culturelle de la France que retrace Maryvonne de Saint Pulgent.

Cinquante années de soutien à la création, de promotion des arts et du patrimoine, qui font du ministère de la Culture et de la Communication une référence de par le monde, et de la Culture un grand service public.

En savoir plus sur :

- Maryvonne de Saint-Pulgent, correspondant de l’Académie des beaux-arts
- L’Académie des beaux-arts
- l’Académie des sciences morales et politiques
- L’Opéra comique
- La fondation des Treilles






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires