France chrétienne, France laïque. Entretiens avec Danièle Masson, un livre d’Emile Poulat (1/2)

L’historien et sociologue du fait religieux contemporain est reçu par Damien Le Guay.
Le philosophe Damien Le Guay s’entretient avec Emile Poulat, l’un des plus grands historiens et sociologues du fait religieux contemporain, à propos de son livre France chrétienne, France laïque. Entretiens avec Danièle Masson, une sorte de testament intellectuel qui résume l’essentiel de ses travaux.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Damien Le Guay
Référence : PAG555
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag555.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 15 février 2009

Que dire de notre invité ? Il est le « pape » de la sociologie religieuse en France et, d’une manière plus précise, de la laïcité même si sa « visibilité » médiatique est limitée. Pourquoi ? Sans doute pour être modéré en tout et n’être ni d’un camp ni d’un autre alors même qu’il a abordé des sujets toujours passionnés, conflictuels, prompts à ressurgir. Dans son dernier livre, livre d’entretiens avec Danièle Masson, sorte de testament spirituel et intellectuel et universitaire, il passe en revue les principaux thèmes de ses travaux. Cela nous permet de donner la parole à cet homme de haute tenue, toujours soucieux de précisions – et Dieu sait qu’il en faut ! Sa carrière universitaire le conduit au CNRS puis à l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales). Il a été, en 1954, l’un des co-fondateurs du groupe de sociologie religieuse. On ne compte plus ses livres et encore moins ses articles. Un thème, dit-il, semble dominer ses travaux « l’histoire douloureuse de l’Eglise » qui se décline en deux : conflit organique de l’Eglise et conflit de l’Eglise avec le régime libéral de la liberté quand le monde se pense sans Dieu.

- Histoire des conflits de l’Eglise avec la modernité. C’est ainsi qu’Emile Poulat s’est intéressé à la « guerre des deux France » avec, en particulier, l’étude de la laïcité. Conflit aussi de l’Eglise avec l’idéologie dominante – avec ses travaux sur les « prêtres ouvriers ».

- Un monde sans Dieu et un monde sorti de Dieu. Pensons, avant tout, au livre L’ère post-chrétienne (1994). Avec cette « sortie hors du monde de Dieu » apparaît un nouveau mode de liberté. A la vision organique s’est substituée une vision libérale – la liberté comme problème et comme solution.

Nous avons consacré à Emile Poulat deux entretiens. Ecoutez dans cette émission le premier entretien, centré sur ses travaux, qui aborde la question de la sociologie religieuse, des maîtres d’Emile Poulat (dont Gabriel Le Bras, et sur lui écoutez Gabriel Le Bras, un maître du droit canonique) et les évolutions de sa discipline. Sans oublier la question du modernisme. Aujourd’hui une autre question revient en force : peut-on vivre sans religion ? Peut-on en faire l’économie ? « Nous sommes » dit-il « la première société dans l’histoire à refuser toute transcendance laissant chacun à la liberté de sa conscience ».

Pour écouter le second entretien qui porte sur la laïcité cliquez ci-dessous :

- France chrétienne, France laïque. Entretiens avec Danièle Masson, un livre d’Emile Poulat (2/2)






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires