L’argent des français. Les chiffres et les mythes, un livre de Jacques Marseille

A la croisée de l’histoire et de l’économie, rencontre avec Jacques Marseille
Jacques Marseille, auteur du livre L’argent des français. Les chiffres et les mythes est ici reçu par Jean-Louis Chambon. L’économiste nous propose de regarder l’économie d’aujourd’hui sous l’angle de l’histoire. Il y défend la proposition d’une "allocation universelle".


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : PAG574
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag574.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 5 mars 2010

Cette émission a été enregistrée au cours du 1er trimestre 2009.

Le grand mérite des historiens de l’économie, domaine où Jacques Marseille est passé maître, réside dans leur capacité à rapprocher les deux cultures que sont l’histoire et l’économie. Elles n’entretiennent pas spontanément une grande proximité, néanmoins proposent un diagnostic et une vision commune.

Ces « regards croisés » des autres sciences viennent soutenir l’approche « de la science économique » confrontée à des faits et des comportements dont l’interprétation est de plus en plus complexe.

Professeur à la Sorbonne, conseiller, chroniqueur et auteur, il a notamment écrit Du bon usage de la guerre civile en France paru aux éditions Perrin, livre dans lequel il confirme sa capacité à surprendre, appuyé par un sens aigü de la pédagogie qui le rend accessible à un large public.

Reprenant l’ensemble des données disponibles depuis deux siècles, l’auteur s’attache à démêler le vrai du faux, reconstituant les trajectoires individuelles, mesurant les progrès réels et balayant nombre de mythes :

- « En un siècle le français a vu son pouvoir d’achat multiplié par dix et son temps de travail divisé par deux ».

Les Français et leurs représentants syndicaux, majoritairement prisonniers d’un dogmatisme culturel à l’égard de l’argent, seraient-ils prêts à le croire ? L’appréciation qu’ils portent sur « leur richesse » doit pouvoir se préciser par les données objectives et mesurables que l’auteur livre au plan du patrimoine, de leur épargne et de leur revenu.

Sur ces bases, il propose de construire une société moins aliénante et moins soumise à la précarité. «  Son rêve » ? : la construction d’un nouveau droit : « l’allocation universelle » dont il démontre la faisabilité et la logique d’équité qui serait de mettre en place un droit « inaliénable à la vie » et perçu jusqu’à la mort par tous les jeunes français, se substituant largement à l’existant. Il coûterait annuellement 11 milliards à l’économie française. Une « utopie » ? Non, car il serait de l’ordre de 1 % des dépenses publiques. Une « voie libérale vers le communisme, en quelque sorte » qui suppose en préalable une reconnaissance simultanée en même temps que le « progrès historiquement réalisé » passe par les logiques de marché.

En savoir plus :

Site de Jacques Marseille

Jacques Marseille est décédé prématurément le 4 mars 2010.

Jacques Marseille, L’argent des Français : Les chiffres et les mythes, Librairie Académique Perrin, janvier 2009






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires