L’oreille aux aguets : négociation, cupidité, élixir, juste

la chronique qui prend les mots à rebrousse-plume, animée par Jeanne Bordeau et Olivier Desarthe
Jeanne Bordeau, directrice et fondatrice de l’Institut de la qualité de l’expression et Olivier Desarthe, journaliste diplômé en didactique des langues, vous invitent à une petite conversation sur le langage de notre époque dans cette nouvelle émission, L’oreille aux aguets. Pas d’étude savante, juste une attention aux mots quotidiens.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Oliver Desarthe
Référence : mots529
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/mots529.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida4090-L-oreille-aux-aguets-negociation-cupidite-elixir-juste.html
Date de mise en ligne : 12 avril 2009

Une conversation qui commence par un concept qui coule dans les veines de l’air du temps : Négociations. Pourquoi utiliser autant de ce mot qui tintinnabule au quotidien ? Tout se négocie, pourquoi ces négociations prennent autant de terrain, reléguant les pourparlers dans l’arrière boutique du lexique actuel ?

S’éloignant des pourparlers, nous plongeons aussi dans un mot qui pourrait paraître sorti du passé, il s’agit de Cupidité, sauf que cupidité a dignement profité d’un cours de recyclage pour revenir au rang des pré-occupations d’aujourd’hui, crise économique oblige. Et même Obama a restauré Cupidité sur l’autel du discours présidentiel !

Et que diriez-vous d’un Elixir ? Vous pensez là encore que nous faisons référence, à un vocable sorti d’un temps révolu, pourtant Elixir reparaît. Ce ne sont pas les présidents ou les économistes qui ressuscitent l’Elixir, mais bel et bien les marchands de beauté pour vous séduire Mesdames lors de vos emplettes. Elixir, philtres. Vous êtes des magiciennes.

Il manquait à notre parcours au pays des signifiants et des signifiés, une expression qui à vrai dire aurait tendance à paraître bien disgracieuse, elle est si courte, « apoétique », voici la redoutable : « C’est juste ». Entendez, regardez, comment autour de vous, certains de nos contemporains se gargarisent de « C’est juste » dans leurs échanges au jour le jour, mais au fait, cette tournure est-elle aussi juste que ces aficionados semblent le croire ?

Point de radioscopie savante, ici mais juste une rencontre puisée dans la sensibilité de l’époque et ses implicites avec ces mille et un contours du langage au fil du quotidien. Vous aussi, vous pouvez vous mêler à ces oreilles aux aguets et nous faire part de ces petits riens lexicaux qui se faufilent dans votre dictionnaire personnel !

Ecoutez la première émission de cette série : L’oreille aux aguets, travail, déceptif, magnifique, propal...






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires