Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Un objet d’art : Le bureau plat du sieur Dassy

par Bertrand Galimard Flavigny

Nouvelle rubrique consacrée aux objets d’art. Pour l’inaugurer, voici le bureau du sieur Dassy qui a traversé le temps sans trop de dommages. Il est facile d’en suivre la trace car il était inscrit dans l’inventaire après le décès en 1848, de sa femme, née Marie-Rose Turquet. Grâce à Bertrand Galimard Flavigny qui se présente, pour la circonstance, comme "l’amator", vous allez suivre cet objet d’art à la trace !


Bookmark and Share

Pour cette nouvelle rubrique consacrée aux meubles et objets d’art, nous avons cherché un qualificatif. L’objectologue nous a amusés, mais n’est guère conforme à l’étymologie et à la grammaire. Le terme objet est apparu en français au XIVe siècle, sous la forme « object », emprunté au latin médiéval objectum, qui signifie « ce qui est placé, jeté devant ». Quant au mot « œuvre », il surgit au XIIe siècle et prit ses lettres de noblesse en 1694, au moment de son entrée dans le Dictionnaire de l’Académie française, avec cette définition : « Ce qui est fait, ce qui est produit par quelque agent, et qui subsiste après l'action. »
En réfléchissant, nous avons considéré que l’objet d’art est d’abord un produit de l’esthétique, c’est-à-dire ce qui suscite l’aesthesis, autrement dit la perception et la connaissance par les sens. Voilà qui est séduisant, mais se présenter comme un aesthesitologue ou aesthesitophile n’est guère… esthétique ! Alors, si vous le voulez bien je serais l’amator, l’amateur, celui qui aime et raconte des histoires d’objets… d’art bien sûr.

L’homme est assis dans un fauteuil, les jambes croisées tenant une liasse de feuilles dans une main, à côté d’un bureau plat surchargé, en dessous duquel un large pot en porcelaine, sans doute de Delft, déborde de papiers froissés. Ce portrait est celui d’un certain René-Gaspard Dassy que les habitants de Meaux, dans la Brie, connaissaient car il y fut négociant durant la seconde moitié du dix-huitième siècle et la première du dix-neuvième. Ce n’est pas tant le peintre Charlemagne Oscar Guet (1801-1971) pour lequel il posa qui nous intéresse que le bureau que l’on ne distingue pas bien d’ailleurs.



Ce meuble figurait dans l’inventaire dressé après son décès en 1837, et nous en avons aujourd’hui une description complète. Il vient en effet d’être vendu 115 000 euros par la société de ventes volontaires Coutau-Bégarie, en collaboration avec Beaussant, Lefèvre, assistées par Jaques Bacot et Hugues de Lencquesaing. Ce bureau plat est d’époque Louis(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires