Jour de souffrance de C. Millet et Ce que l’océan ne dit pas de H. Dufour

Chronique littéraire consacrée aux femmes écrivains, proposée par Jean Mauduit
Jean Mauduit propose dans cette chronique une lecture critique de deux livres : Jour de souffrance de Catherine Millet et Ce que l’océan ne dit pas de Hortense Dufour.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : CHR514
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/chr514.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 30 novembre 2008


Extraits de la chronique de Jean Mauduit

À propos de Jour de souffrance de Catherine Millet :
« Catherine Millet pratique un style très élégant, très distancié qui fait penser aux meilleurs aspects de la tradition du roman d’analyse. Cela ne met que davantage en exergue les passages où, décrivant ses fantasmes, ou évoquant ses souvenirs amoureux, l’écrivain utilise les termes les plus crus, les plus triviaux et pour tout dire les plus obscènes. La littérature est-elle bien faite pour fouiller l’intime ? Pour inciser ? Pour exhiber ? On peut se poser la question. »



À propos de Ce que l’océan ne dit pas de Hortense Dufour :
« Hortense Dufour fait vivre avec un talent extrême un monde aujourd’hui disparu, dont elle évoque avec un rare bonheur d’écriture les décors, les rites, les personnages. C’est encore le temps d’une société rurale où chacun vit sous le regard des autres. Les premiers combats en Algérie. Le catéchisme, les demoiselles du patronage. Et puis les bavardages des commères. Et le coiffeur qui teint les dames en roux et leur fait des indéfrisables. Et surtout l’océan, les parcs d’huîtres, l’horizon infini. L’océan auquel l’héroïne se confie comme à un ami. L’océan silencieux qui ne rend jamais les secrets qu’on lui a livrés. »



Jean Mauduit

Jean Mauduit est journaliste, écrivain, docteur ès lettres, ancien secrétaire général adjoint de France Soir, ancien secrétaire général de Elle. Il a longtemps produit des émissions d’Histoire à la télévision, puis occupé des responsabilités aux éditions Hachette. Il est aujourd’hui consultant à Médiamétrie.
Sur Canal Académie, Jean Mauduit tient une chronique sur les femmes écrivains.

Bibliographie :
Maxim’s 60 ans d’histoire et de plaisir, éditions du rocher, 1958
Saint Vincent de Paul, France Empire, 1960
La Révolte des femmes, Fayard 1971
La Grande Aventure du travail féminin, Fayard 1974
La France contre la France, 1984, couronné par l’Académie Française
Pour l’amour de Mazarin, Flammarion 2000
Les Fantômes de Newburry, Flammarion 2003
Le roman vrai de la meusure d’audience, éditions Médiamétrie 2005, distingué par l’Institut des Sciences Morales et Politiques
La conjuration de la Rose Noire, Flammarion 2007
Denis Huisman, une faim si dévorante, Picollec 2009
Tant de feuilles emportées par les jours, Flammarion 2010

Retrouvez toutes les chroniques de Jean Mauduit sur les femmes écrivains.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires