La demeure musée du peintre Gustave Moreau

Peintre de l’Académie des beaux-arts
Visite de la demeure-atelier du peintre académicien Gustave Moreau, en compagnie de sa conservatrice Marie-Cécile Forest. L’ambition de Moreau était de créer une œuvre, où l’âme puisse trouver "toutes les aspirations de rêve, de tendresse, d’amour, d’enthousiasme et d’élévation religieuse vers les sphères supérieures". La peinture pour rêver plutôt que pour penser.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : CARR510
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr510.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3739-La-demeure-musee-du-peintre-Gustave-Moreau.html
Date de mise en ligne : 23 novembre 2008

Académique, romantique, italianisant : Gustave Moreau aurait pu n’être qu’un peintre éclectique, comme tant de ses confrères à succès, empruntant aux uns et aux autres les éléments constitutifs d’un style impersonnel que l’on découvre dans cet incroyable lieu.

Gustave Moreau - Autoportrait
Gustave Moreau - Autoportrait
©musée national Gustave Moreau

En avril 1895, à la fin de sa vie, Moreau décide de transformer une partie de sa maison, rue de La Rochefoucauld, dans le 9e arrondissement de Paris, à l’ombre de l’église de la Trinité, en musée et de faire construire de grands ateliers nécessaires à la présentation de ses œuvres au public. Il confie ce projet à Albert Lafon, jeune collaborateur de son vieil ami architecte Edouard Louis Dainville.

Il sacrifie alors son atelier et le second étage de la maison. Ainsi, il obtient un maximum de place sur l’espace qu’il possède, avec une salle de près de 7 mètres de hauteur de sous-plafond.

Jupiter et Sémélé - Gustave Moreau
Jupiter et Sémélé - Gustave Moreau

Pour Moreau, la peinture était, par définition, un art riche et devait chercher à rivaliser avec l’émail : un tableau tel que Jupiter et Sémélé en constitue le meilleur exemple.

Les créations originales, fortement individualisées, dans un lieu tel que la maison-musée de Gustave Moreau, sont comme un retour aux sources, à cet âge des origines de l’histoire.

Gustave Moreau fut élu à l’Académie des beaux-arts en 1888 au 9e fauteuil IX.

En savoir plus sur :

- Nos autres émissions : Les demeures des académiciens






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires