Guy de Rougemont, de l’Académie des beaux-arts

le peintre et sculpteur expose à la Galerie Sellem à Paris
Le peintre Guy de Rougemont expose durant le mois de novembre 2008 à la galerie Sellem, à Paris, au milieu de ses confrères de l’Académie des beaux-arts. Voici un court entretien.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : CARR523
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr523.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3720-Guy-de-Rougemont-de-l-Academie-des-beaux-arts.html
Date de mise en ligne : 16 novembre 2008
Logo Art absolument


<i>Sans titre</i>
Sans titre
bois peint et charnières, 2005, 40 x 36 x 2 cm

« C’est une tentation de beaucoup de peintres de vérifier dans les trois dimensions ce qu’ils font en peinture. Bien sûr, tout commence par le dessin. » Voilà comment Guy de Rougemont explique ses passages de la peinture à la sculpture, et inversement. « On est amené en sculpture à se rapprocher de son temps. Alors qu’en peinture, on est mené par une pulsion interne qui est hors du temps. »

Guy de Rougemont a opté pour la géométrie en raison de ses valeurs universelles. Il a choisi en particulier de représenter des ellipses « pour leur sensualité ». « J’ai un tempérament d’ordre et de désordre », aime-t-il à dire. « Je réunis la courbe et le dégradé de couleurs... On est chez les maniéristes ! »

Pour présenter l’œuvre de Guy de Rougemont à la galerie Sellem, la critique d’art et historienne de l’art Lydia Harambourg écrit : « Informelle, sa peinture apprivoise l’espace qui, d’essence naturaliste, se métamorphose en une surface dynamique et illusionniste. La couleur s’évade pour piéger l’espace différemment. »

Parcours de Guy de Rougemont

Élève de Gromaire à l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris, Guy de Rougemont séjourne deux années à la Casa de Velazquez (1962-1964). En 1965, il participe à la Biennale de Paris et l’année suivante au Salon de Mai. Vient ensuite son aventure chez les minimalistes, époque où le peintre se fait remarquer à New-York.
Rougemont se singularise par ses recherches sur l’insertion des formes et couleurs dans un paysage urbain. Citons ses œuvres réalisées à l’hôpital Saint-Louis, à la station du R.E.R. de Marne-la-Vallée, sur le parvis du Musée d’Orsay, à l’Hakone Open Air Museum au Japon...

Guy de Rougemont écrit : «  On ne passe pas impunément du plan au volume, de l’objet au monumental, sans qu’un jour tout cela ne se fonde en une seule et même pratique. Je suis peintre : ma sculpture, mes meubles, mes tapis sont d’un peintre…  »

En savoir plus

Vous pouvez écouter l’ensemble des émissions consacrées à l’exposition des peintres de l’Académie des beaux-arts à la galerie Sellem, rue Jacques Callot à Paris dans le 6e arrondissement, durant tout le mois de novembre 2008.
- Présentation de l’exposition par Lydia Harambourg
- Entretien avec Pierre Carron
- Entretien avec Vladimir Velickovic
- Entretien avec Yves Millecamps

<i>Sans titre</i>
Sans titre
peinture sur toile de lin, 2005, 162 x 97 cm





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires