Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le temps, matière de l’image ?, de Claude Carrez

grand prix Allen 2008

Pour cet album, Claude Carrez a reçu le grand prix Allen 2008, lors de la XXIIIe Rencontre des arts et lettres en Bourbonnais, une manifestation culturelle dans l’Allier, fondée en 1985. Découvrez ce passionné d’images, à la fois collectionneur, formateur et animateur, qui nous offre de multiples points de vue sur l’image et dans leur histoire immense.


Bookmark and Share

Vous vous souvenez de ce tableau de Magritte qui représente une belle pipe, et sous laquelle Magritte a écrit « Ceci n’est pas une pipe ». Ce tableau, en vérité, ne s’intitule pas La pipe mais La trahison des images, et date de 1929.
L’intention de Magritte était de montrer que, même peinte de la manière la plus réaliste qui soit, la pipe d’un tableau n’est pas une pipe ; c’est une image de pipe. On ne peut ni la bourrer, ni la fumer. Magritte démontre ainsi que la réalité n’est pas dans l’apparence, qu’il existe une sur-réalité, que l’image peut, selon les cas, reproduire ou trahir la réalité, et, pour le moins, qu’il faut se garder de juger trop vite pour définir les choses…

Il en va de même pour le livre de Claude Carrez : à première vue, c’est un livre normal, avec un titre, Le temps, matière de l’image ? (notez le point d'interrogation), un sous-titre un peu énigmatique « traces, impressions et prolongements », un auteur, Claude Carrez, et un éditeur, Maurice Glaymann (« ce diable d’homme » paraît-il), des éditions Aléas, à Lyon. On y distingue même une illustration de couverture qui représente un homme, laissant couler dans sa main le contenu d’un sablier, pour symboliser bien sûr le temps qui passe.

Mais ceci n’est pas un livre !

Claude Carrez, franc-tireur s’il en est, a réussi un tour de force : proposer un objet qui ressemble à un livre, mais qui est, comme il le présente lui-même, « un peu spécial dans son contenu et dans sa forme », c’est le moins que l’on puisse dire !



Ce livre peut donc être, à votre choix :
- un coffre à images, comme on trouve au grenier un coffre secret, quasi oublié, renfermant toutes sortes d’objets hétéroclites, qui réveillent la mémoire et les souvenirs.

- un beau réservoir à souvenirs, tant il évoque des amitiés pour des amis partis mais jamais oubliés, toujours présents dans la mémoire. Des souvenirs qui dorment dans les albums de photos, les boîtes à biscuits ou à chaussures remplies(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires