Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Glen W. Bowersock : le monde gréco-romain, aperçus d’une œuvre immense

L’historien et philologue américain Glen W. Bowersock, associé étranger de l’Académie des inscriptions et belles-lettres

L’historien américain, Glen W. Bowersock recourt aux sources littéraires, dites de fiction au même titre que l’épigraphie, l’archéologie, la numismatique, les témoignages de l’art. Dans ces conditions, jongler entre le vrai, les faits, l’histoire d’une part, et la vraisemblance, la fiction, le mythe d’autre part, légitime sa démarche de chercheur pour décrypter la civilisation gréco-latine. Écoutez l’interview de cet historien et philologue de renommée mondiale.


Bookmark and Share




Qu'il s'intéresse à l'Arabie orientale, aux martyrs chrétiens à Rome, au Satyricon de Pétrone, aux Éthiopiques d'Héliodore, aux rêves décrits dans les sources, au texte de l'Apocalypse ou à Julien l'Apostat, Glen Warren Bowersock compte la chronologie et la rigueur pour essentielles dans ses analyses.

Il a étudié à ses débuts, les parties orientales de l'empire romain. Puis ses centres d'intérêt se sont déplacés vers les marges de l'empire. Ses livres et ses articles traitent ainsi de l'histoire de l'empire romain, de Néron au VIe siècle, dans ses rapports avec les cultures orientales de l'empire : la Grèce, la Syrie, la Palestine, l'Arabie pré-islamique. Il a étudié les textes littéraires et religieux de ces régions, en connaît les diverses langues. Parmi ces très nombreuses publications, citons : Auguste et le monde grec (1965), Les sophistes grecs dans l'empire romain (1969), L'Arabie romaine (1983), L'hellénisme dans l'Antiquité tardive (1990) où il montre les transformations de l'image de Dionysos au contact du christianisme, La fiction comme histoire (1994) où il met en relation les romans grecs et les légendes impériales sur les rêves et les résurrections et Martyrdom and Rome (1995). Peu de ses ouvrages sont traduits en français, signalons : Rome et le martyre (Éditions Flammarion 2004), Le mentir-vrai dans l'Antiquité (1993, publié en français en 2007, Éditions Bayard) et Julien l'Apostat (Armand Colin, 2008). Il collabore à de très nombreuses revues et encyclopédies. Son érudition et sa démarche font le lien entre des disciplines ordinairement séparées en histoire.


Il a enseigné à ses débuts, à l'Université d'Oxford, à l'Université de Harward, puis à l'université nationale d'Australie à Canberra, et à partir de 1980, à l'Institute for Advanced Study à Princeton.


Couvert d'honneurs et de distinctions, invité par de très nombreuses universités, un peu partout dans le monde, cet helléniste et historien de(...)


© Canal Académie - Tous droits réservés

Notez cette émission :

Pour poursuivre la lecture de cet article et écouter cette émission,
devenez membre du Club pour 25€ par an seulement ! abonnez-vous ici Déjà abonné ? identifiez-vous

Commentaires