L’Espace Apprendre de Canal Académie au service de la Francophonie

Discours de Clément Duhaime, administrateur de l’OIF
Lors du lancement officiel de l’Espace Apprendre, Clément Duhaime, administrateur de l’OIF, a prononcé une allocution pour souligner l’importance de notre radio pour tous les francophones et particulièrement le monde enseignant. C’était à l’Institut de France, le 16 septembre 2008, juste un mois avant le XIIe Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Francophonie à Québec, du 17 au 19 octobre 2008.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : SAV503
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/sav503.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 17 octobre 2008


Clément Duhaime, administrateur de l'OIF
Clément Duhaime, administrateur de l’OIF

Intégralité du discours de Clément Duhaime, administrateur de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF)

Proposer un environnement francophone de qualité

L’OIF est régulièrement destinataire des desiderata d’enseignants qui se plaignent de ne pas bénéficier d’un environnement culturel francophone de qualité, en prise sur des questions d’actualité, riche de la diversité des thèmes abordés et original par la façon, justement, de les aborder.

Ces desiderata, nous devons les écouter avec attention même s’il est abusif de présenter « le paysage audiovisuel francophone » comme un désert « au silence assourdissant ». Qui ne voit que TV5 occupe aujourd’hui sa place et a déjà engagé une ambitieuse mais légitime conquête de l’auditorat qu’elle mérite ? La chaîne propose d’ailleurs des services ajoutés qui emportent l’adhésion des auditeurs et assurent leur fidélité. Je pense plus particulièrement au site « 7 jours sur la planète » au succès duquel l’OIF est heureuse d’avoir contribué.

De nombreuses radios francophones territoriales

Et que dire des radios francophones ? Avec plus de 700 partenaires-relais, RFI occupe la première place des radios de langue française. Elle est par excellence « la » radio francophone mondiale : celle qui permet au monde d’écouter en continu, et en français, « la sourde rumeur du siècle ». Mais en plus de RFI combien y a-t-il aujourd’hui de radios de langue française privées, associatives, communautaires, rurales (nous en avons créé 70 sur le continent africain), qui apportent à leurs auditeurs informations et services de proximité ? Parce qu’elles couvrent l’ensemble des territoires et atteignent chacun où qu’il soit, quel qu’il soit, bon nombre de ces radios ont reçu le soutien de l’OIF et le consortium qui les représente, le CIRTEF, est l’un de nos partenaires privilégiés.

Jean Cluzel, président de Canal Académie, et Michel Boiron (de gauche à droite)
Jean Cluzel, président de Canal Académie, et Michel Boiron (de gauche à droite)

Une radio francophone de prestige : Canal Académie

Il reste qu’il manquait jusqu’à présent ce que Canal Académie apporte : une radio francophone de prestige, de haute — de très haute — tenue, résolument ouverte sur le monde actuel et ambitieuse par les moyens techniques qu’elle choisit pour sa diffusion.

Qu’il me soit donc permis ici de rendre à l’Institut de France l’hommage de la Francophonie. En acceptant d’abriter l’équipe et le studio de Canal Académie, de reprendre les interventions de tel ou tel de ses illustres membres, d’inviter également telle ou telle personnalité francophone du monde des arts, des lettres et des sciences à intervenir sur cette radio, l’Institut donne l’exemple : l’exemple d’une institution de longue tradition mais qui sait se tenir à la pointe des interrogations et des débats qui sont au cœur de nos sociétés, l’exemple également d’une institution qui sait tirer le meilleur parti qui puisse être de l’apport des technologies les plus actuelles et les plus performantes.

Vous pouvez vous enorgueillir à juste titre, M. Cluzel, Mme Renard, d’avoir créé « [la] première radio académique francophone sur Internet », une radio « à la carte » qui propose rien moins que 3000 émissions en libre écoute et téléchargeables gratuitement !

Jean-René Bourrel, responsable de programmes à la direction de l’éducation et de la formation à l’OIF, Michel Boiron, directeur du CAVILAM, et Hélène Renard, directrice de la radio
Jean-René Bourrel, responsable de programmes à la direction de l’éducation et de la formation à l’OIF, Michel Boiron, directeur du CAVILAM, et Hélène Renard, directrice de la radio

Aussi est-ce pour moi tout à la fois un plaisir et un devoir de vous transmettre les félicitations et les remerciements de M. le Secrétaire général de la Francophonie, le président Abdou Diouf, ainsi que les miens et, au delà de nos personnes, de vous dire la gratitude de ces Francophones qui sont déjà vos auditeurs-internautes et qui seront demain de plus en plus nombreux, j’en suis convaincu, à écouter vos émissions et à les télécharger.

Un outil pédagogique de qualité grâce au Cavilam

Nos félicitations et remerciements s’adressent également à M. Michel Boiron, directeur du CAVILAM(Centre d’approches vivantes des langues et des médias), et à ses collaborateurs pour avoir conçu, au nombre des services mis en ligne par Canal Académie, « l’Espace Apprendre ». En permettant aux enseignants francophones d’accéder à des émissions de qualité et à reprendre l’appareil pédagogique d’accompagnement soit à des fins de formation continue, soit pour innover dans leurs pratiques de classe, « l’Espace Apprendre » répond précisément aux desiderata que j’évoquais tout à l’heure. Aussi comptons-nous le proposer aux enseignants et à leurs formateurs impliqués dans l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres que l’OIF et l’AUF mettent en place dans quatre pays francophones d’Afrique noire, de l’Océan Indien et de la Caraïbe.

A preuve d’ailleurs de notre intérêt pour « l’Espace Apprendre », si besoin en était, l’OIF financera la réalisation et la diffusion de CD audio et de leurs brochures pédagogiques pour que le plus grand nombre d’enseignants puissent, sans avoir accès à Internet, avoir du moins accès aux services de « l’Espace Apprendre ».

C’est l’occasion pour moi de redire combien l’OIF se réjouit de sa collaboration avec le CAVILAM. Par son professionnalisme rigoureux et efficace, par la qualité des prestations qu’il fournit, par l’estime qu’il a su acquérir au sein de la communauté internationale des enseignants de français, le CAVILAM est pour l’OIF un partenaire de premier plan et son directeur, Michel Boiron, un ami. Qu’il sache à nouveau combien nous sommes fiers et satisfaits de nos réalisations passées — le CD et les « Cartes à parler » « Leuk-le-lièvre » pour les enseignants du primaire, les stages de formation pour les fonctionnaires internationaux — et combien nous sommes enthousiastes de participer à cette belle aventure de « l’Espace Apprendre »avec lui et avec vous tous, M. Cluzel, Mme Renard, Mesdames et Messieurs les représentants des ministères français des Affaires étrangères et de la Culture.

Allier la tradition de l’excellence et la modernité des techniques

« Enthousiastes » : le mot n’est pas trop fort. Comment en effet ne le serait-on pas quand on se trouve associé à un projet qui concilie aussi heureusement, à la faveur d’une même dynamique de confiance et d’amitié, une tradition de l’excellence et la modernité technologique, l’exigence intellectuelle et l’innovation pédagogique ?

A nous tous à présent d’ouvrir « l’Espace Apprendre » à la communauté enseignante mais aussi au grand public de la Francophonie.

Dans ce travail d’animation et de rayonnement d’une radio qui se propose d’apprendre et d’enseigner le français par des voies nouvelles, l’OIF est résolue à occuper sa place et à s’engager de façon active, concrète et durable.

Clément Duhaime, administrateur de l’OIF.

Visite de la Coupole de l'Institut pour quelques uns de nos invités
Visite de la Coupole de l’Institut pour quelques uns de nos invités

(les intertitres sont de la rédaction)

Pour en savoir plus sur l’Espace Apprendre

Les fiches pédagogiques sont conçues par le CAVILAM (Centre d’Apprentissage des langues vivantes) à partir d’émissions de Canal Académie. L’Espace Apprendre est soutenu par plusieurs partenaires : l’OIF ; le ministère des Affaires étrangères, par la DGCID, direction générale de la Coopération internationale et du développement ; le ministère de la culture, par la DGLFLF, Délégation générale à la langue française et aux langues de France.

L’Espace Apprendre, c’est 50 000 visiteurs depuis son lancement, avec une moyenne de 4 000 utilisateurs chaque mois. Certains mois de 2008, nous avons enregistré entre 21 et 35 000 téléchargements. L’Espace Apprendre offre, à ce jour, 20 dossiers depuis 2007, au rythme de deux dossiers nouveaux par mois.

Si vous souhaitez recevoir le livret de l’Espace Apprendre, adressez simplement votre demande par un courriel à l’adresse : communication@canalacademie.com. Il vous sera envoyé par la Poste.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires