Max Gallo et Voltaire l’insolent

Au plaisir d’insolence, l’émission littéraire proposée par Elizabeth Antébi
L’académicien Max Gallo est le premier invité de la toute nouvelle émission littéraire de Canal Académie « Au plaisir d’insolence », définie comme "l’émission qui prend son temps pour parler littérature". Il évoque ici un grand insolent s’il en fut, un esprit non conforme et bien peu conformiste, bretteur de la plume et académicien français lui aussi, Voltaire.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Elizabeth Antébi
Référence : INS508
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ins508.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3560-Max-Gallo-et-Voltaire-l-insolent.html
Date de mise en ligne : 12 octobre 2008

Max Gallo a partagé la vie de Voltaire durant ces dernières années, relu Candide, redécouvert Le Siècle de Louis XIV, et déniché mille détails touchants, qu’il publie dans un livre, chez Fayard. Il raconte un Voltaire inattendu, frileux, qui voyage et grommelle, mais aussi qui « écrit pour agir ».

Historien avant toutes choses, Max Gallo dresse une fresque et nous rappelle que Voltaire naît sous le règne de Louis XIV pour mourir à la veille de la Révolution. Portrait contrasté d’un homme qui, du tableau de Latour à la statue de Houdon, pourfend l’injustice, se montre parfois méchant mais toujours courageux – comme en témoigne l’affaire du Chevalier de la Barre -, souffre de son statut de roturier qui ne lui permet pas de se battre en duel et l’expose aux coups de ceux qui le rossent. Pour épée il a sa plume.

Max Gallo finit en nous lisant un passage de la lettre savoureuse de Voltaire à Rousseau qui vient de lui adresser le Discours sur l’Inégalité en 1755 : « J’ai reçu, monsieur, votre nouveau livre sur le genre humain, je vous en remercie. Vous plairez aux hommes à qui vous dites leur vérité mais vous ne les corrigerez pas. On ne peut peindre avec des couleurs plus fortes les horreurs de la société humaine dont notre ignorance et notre faiblesse se promettent tant de consolation. On n’a jamais employé tant d’esprit à vouloir nous rendre bêtes. Il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage. Cependant, comme il y a plus de 60 ans que j’en ai perdu l’habitude, je sens malheureusement qu’il m’est impossible de la reprendre. Et je laisse cette allure naturelle à ceux qui en sont plus dignes que vous et moi (...) » Un reflet d’une opposition qui fonde bien des combats plus actuels que jamais entre partisans de la liberté et partisans de l’égalité. L’insolent Voltaire opte sans état d’âme pour la liberté !

Voltaire. Buste de la statue dans le square derrière l'Institut de France
Voltaire. Buste de la statue dans le square derrière l’Institut de France

En savoir plus :

- Max Gallo de l’Académie française
- Retrouvez les interventions de Max Gallo sur Canal Académie

- Voltaire, immortel de l’Académie française
- Écoutez nos émissions sur Voltaire






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires