Sainte-Beuve, 200 ans après

par Michel Crépu
Rédacteur en chef de la "Revue des Deux Mondes", Michel Crépu revient, dans son ouvrage, sur le personnage de "Sainte-Beuve".


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : hist028
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hist028.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida355-Sainte-Beuve-200-ans-apres.html
Date de mise en ligne : 1er janvier 2005

Le bicentenaire de la naissance de Sainte-Beuve nous donne l’occasion de découvrir l’historien, le critique ou même le romancier. Sainte-Beuve, plus complexe qu’on ne le croit souvent, nous offre l’image d’un scepticisme à la française.

Sainte-Beuve
Sainte-Beuve
Un ouvrage de Michel Crépu

Sainte-Beuve ou l’auteur myope : il n’a pas vu Stendhal, pas reconnu la grandeur de Balzac ou celle de Baudelaire. Cet exercice facile tient pour peu de chose la richesse d’une œuvre où figure au centre la monumentale histoire de Port-Royal. Sainte-Beuve, loin d’être seulement un chroniqueur littéraire aux goûts plus ou moins discutables, est d’abord une extraordinaire plaque tournante de l’histoire de la littérature française. Le lire, c’est entrer dans une intelligence subtile et profonde de cette histoire où s’entrecroisent sans cesse le politique et le religieux. Il a été, par exemple, un témoin attentif de l’évolution du catholicisme libéral, notamment avec Lammenais dont il a été l’ami et même, d’une certaine façon, le "directeur de conscience". De même, il a été un témoin privilégié du débat politique autour du "saint-simonisme" ou des controverses autour du romantisme.

Sainte-Beuve
Sainte-Beuve

A chaque fois, Sainte-Beuve apparaît comme un pôle de lucidité précieuse d’où n’est pas absente une certaine tristesse. Le but de cet essai consiste exactement à explorer en quoi Sainte-Beuve cristallise un scepticisme d’essence française vis-à-vis des nouvelles formes de croyances propres au XIXe siècle. On dégage peu à peu une figure, une pensée, une morale et l’on se demande dans quelle mesure cette figure sainte-beuvienne éclaire quelques questions actuelles sur le sens de l’identité française. Par rapport au XVIIIe siècle heureux des Lumières, avant les grands bouleversements qui préparent l’entrée de la société française dans le XXe siècle, Sainte-Beuve incarne un moment de distance sceptique que l’on aurait tort de négliger. Quel est ce moment Sainte-Beuve ? Voilà le sujet.

Bibliographie
Sainte-Beuve, Ed. Perrin, mars 2001

A propos de Michel Crépu [1]

Michel Crépu
Michel Crépu

- Rédacteur et Membre du comité de rédaction de la revue Esprit (1979-89),
- Ecrivain (depuis 1988),
- Chef des pages littéraires de La Croix (1989-98),
- Chroniqueur à L’Express (1998-2001),
- Rédacteur en chef de la Revue des deux mondes (depuis 2002).

Ses œuvres

- Essais :

  • La Force de l’admiration (1988),
  • Charles Du Bos, la tentation de l’irréprochable (1990),
  • Le Tombeau de Bossuet (1997, prix Fémina de l’essai et Grand prix de la critique de l’Académie française 1998),
  • La Confusion des lettres (1999),
  • Sainte-Beuve (2001)

- Récit :

  • Dieu est avec celui qui ne s’en fait pas (1995)

- Roman :

  • Quartier général (2004)

[1] Who’s Who 2006






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires