Le chevalier Jean Charles de Borda, scientifique et navigateur

Par Françoise Thibaut, correspondant de l’Institut
Le chevalier Jean Charles de Borda, mathématicien, physicien, naturaliste, navigateur, est une des personnalités scientifiques du temps des Lumières parmi les plus emblématiques. Sa ville natale, Dax dans les Landes, lui a consacré une fort belle exposition à la chapelle du couvent des Carmes "De la terre à la lune", en novembre 2008.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Françoise Thibaut
Référence : PAR501
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/par501.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3540-Le-chevalier-Jean-Charles-de-Borda-scientifique-et-navigateur.html
Date de mise en ligne : 2 novembre 2008


Jean Charles de Borda est né le 4 mai 1733 et développa un talent mathématique précoce. Il intégra l’Ecole du Génie de Mézières où il produisit un mémoire remarqué de balistique, puis se spécialisa dans la mécanique des fluides. Il intègre la Marine royale, participe à plusieurs expéditions dans la zone Caraïbe, vérifie l’exactitude des chronomètres, travaille à la résistance des matériaux, à des observations astronomiques.

A partir de 1774, il contribue au développement des forces navales et dirige la standardisation des vaisseaux et frégates de combat. De 1772 à 1775, envoyé par Louis XVI le long des côtes d’Afrique, il met au point le calcul du fameux « Cercle de Borda » permettant de mesurer la hauteur des astres et de sécuriser la navigation océanique. Il améliore le baromètre, la connaissance de la pression atmosphérique et réfléchit à la dilatation des métaux.

Membre de l’Académie Royale des Sciences et de l’Académie de Marine, il participe à la Guerre d’indépendance nord-américaine, est fait prisonnier par les Anglais en décembre 1782.

Il adhère sans états d’âme à la Révolution pendant laquelle il met au point, avec Condorcet et quelques autres, le mètre étalon, et dirige sa réalisation en platine.

Il meurt en 1799, épuisé, à 66 ans, sans avoir eu le temps de recueillir les honneurs dus à son grand savoir. Les Britanniques, navigateurs infatigables, le vénèrent ; et son nom est lié à un cap fort connu de l’Australie, doté d’un phare « le cap Borda ».

La Marine nationale lui consacre un fort bel article sur son site internet.

Le chevalier Jean Charles de Borda
Le chevalier Jean Charles de Borda

Jean-Charles, chevalier de Borda, a donné son nom à plusieurs vaisseaux écoles des XIXe et XXe siècles, sur lesquels étaient embarqués les élèves de l’École navale.

Le chevalier Jean Charles de Borda a été élu le 9 décembre 1795 membre de la Classe des Sciences physiques et mathématiques, section de mathématiques. Une notice sur sa vie a été lue par Lefèvre-Gineau, dans la séance de l’Institut du 5 janvier 1800.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires