Unir l’Europe et l’Amérique, par Hervé de Carmoy

Une réflexion sur "l’euramérique"
Unir l’Europe et l’Amérique, telle est la réflexion proposée par Hervé de Carmoy, dans son ouvrage L’euramérique paru en automne 2008. Cette union se ferait autour d’un projet commun, la mondialité. Sur ces néologismes, Hervé de Carmoy s’explique et plaide pour une solidarité entre les deux rives atlantiques.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Jean-Louis Chambon
Référence : PAG502
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag502.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3483-Unir-l-Europe-et-l-Amerique-par-Herve-de-Carmoy.html
Date de mise en ligne : 28 septembre 2008


Voici un néologisme "l’euramérique" qui n’est pas seulement le fruit d’une créativité de communication. Il s’agit d’un concept, d’une réflexion approfondie qui conclut à la nécessité d’unir Europe et Amérique, au plus vite et sur un projet commun, la mondialité.

Voici donc un second néologisme : La mondialité qui s’oppose à la mondialisation. La première répond à des logiques de solidarité, de causes communes ; la seconde à des approches prioritairement économiques et de compétitivité, de rivaux.

Hervé de Carmoy concède que rien n’est plus difficile que d’opérer cette conversion qui rompt avec des habitudes de pensées et peut passer pour ses détracteurs pour une utopie. Il faut donc éveiller les consciences, infléchir la tendance "plutôt tendre à optimiser qu’à maximiser", face à une situation révolutionnaire mondiale.
Hier la révolution offrait une alternative entre conscience du changement et volonté d’y remédier ; aujourd’hui cette approche n’est plus opératoire : le monde est trop divisé pour le considérer du seul point de vue des rives opposées. « Nous habitons une situation révolutionnaire mondiale sans possibilité de conclusion ». Le monde est "un empire sans empereur" que quelques conquistadors peuvent rançonner... Les pouvoirs autoritaires et tyranniques se multiplient.

Hervé de Carmoy
Hervé de Carmoy

Devant tant de menaces, Hervé de Carmoy, banquier, professeur de stratégie à Sciences Po, livre un plaidoyer en faveur de la solidarité Europe-Amérique. Président du groupe Etam, il occupa des fonctions dans la banque internationale (Chase, Midland, Thomas Cook). Il a publié plusieurs ouvrages dont en 1999 L’entreprise, l’individu et l’Etat chez Odile Jacob.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires