La femme de l’Allemand de Marie Sizun

Chronique littéraire de Jean Mauduit consacrée aux femmes écrivains
Jean Mauduit nous présente La femme de l’Allemand de Marie Sizun, paru aux éditions Arléa. Il s’agit de la passion qui unit une fille nommée Marion à sa mère Fanny et qui les désunit à la fois. "Roman plein de violences retenus et de pudeur extrême", nous dit Jean Mauduit.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : CHR374
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/chr374.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3426-La-femme-de-l-Allemand-de-Marie-Sizun.html
Date de mise en ligne : 7 septembre 2008


Extrait de la chronique :

« L’intérêt de ce roman est que l’évolution de la maladie n’est absolument pas traitée, si peu que ce soit, sous l’angle médical, mais à travers les hauts et les bas que traverse la petite fille, puis la jeune fille. Elle connaît avec sa mère des plages de vie tranquille et d’amour tendre. Puis soudain, sans crier gare, Fanny devient une autre, une femme hors d’elle-même, qui parle d’une grosse voix étrange, qui s’habille de haillons, qui balafre son visage de rouge à lèvres, qui un jour s’exhibe toute nue à la fenêtre pour crier son désespoir aux passants. Et qui finit par épouvanter sa fille. Elles en viendront aux mains, sans que jamais ne soit remis en cause l’amour essentiel qui les lie. Pour finir, les rôles s’échangent. C’est la mère qui devient la fille, et la fille qui protège la mère dans cette relation étrange, inversée que connaisse tous ceux qui ont à s’occuper de parents longuement malades. L’action progresse comme celle d’une tragédie. Les répits sont de plus en plus trompeurs, les crises de plus en plus violentes. »

Jean Mauduit

Jean Mauduit est journaliste, écrivain, docteur ès lettres, ancien secrétaire général adjoint de France Soir, ancien secrétaire général de Elle. Il a longtemps produit des émissions d’Histoire à la télévision, puis occupé des responsabilités aux éditions Hachette. Il est aujourd’hui consultant à Médiamétrie.
Sur Canal Académie, Jean Mauduit tient une chronique sur les femmes écrivains.

Bibliographie :
Maxim’s 60 ans d’histoire et de plaisir, éditions du rocher, 1958
Saint Vincent de Paul, France Empire, 1960
La Révolte des femmes, Fayard 1971
La Grande Aventure du travail féminin, Fayard 1974
La France contre la France, 1984, couronné par l’Académie Française
Pour l’amour de Mazarin, Flammarion 2000
Les Fantômes de Newburry, Flammarion 2003
Le roman vrai de la meusure d’audience, éditions Médiamétrie 2005, distingué par l’Institut des Sciences Morales et Politiques
La conjuration de la Rose Noire, Flammarion 2007
Denis Huisman, une faim si dévorante, Picollec 2009
Tant de feuilles emportées par les jours, Flammarion 2010

Retrouvez toutes les chroniques de Jean Mauduit sur les femmes écrivains.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires