1854 : la Guerre de Crimée, avec Pierre Milza

La première marche de Napoléon III sur l’Europe
Pierre Milza, auteur d’une biographie de Napoléon III, rappelle les enjeux de cette guerre franco-russe.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : hist014
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hist014.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida333-1854-la-Guerre-de-Crimee-avec-Pierre-Milza.html
Date de mise en ligne : 1er janvier 2005

En déclarant la guerre à la Russie aux côtés de l’Angleterre, Napoléon III remet en cause l’équilibre des forces européennes établi en 1815.

Pierre Milza, historien, professeur à Sciences Po et auteur d’une biographie sur Napoléon III, explique les tenants et les aboutissants de la politique étrangère de l’empereur des Français. Fut-elle idéaliste ou, au contraire, en avance sur son temps ?

L’historien Pierre Milza nous offre, avec Napoléon III un portrait "équilibré" de l’empereur.

Il ne dissimule ni ses erreurs et ses faiblesses, notamment dans la gestion des crises internationales, ni sa contribution à la modernisation sociale et économique de la France.

Pierre Milza montre comment cet homme, sans prétentions ni arrogance, organise son pouvoir, en s’entourant de ses compagnons d’infortune et en ralliant à lui beaucoup de fortes personnalités du temps de Louis-Philippe 1er.

Napoléon III
Napoléon III
Un ouvrage de Pierre Milza

Parlez de Napoléon III et aussitôt une avalanche de clichés survient : le démagogue, le populiste, Napoléon le petit, l’homme du coup d’Etat et des chemins de fer, le prince de la fête impériale et le vaincu de Sedan. Il incarne le XIXe siècle français aussi puissamment que Louis XIV le Grand Siècle.

Pierre Milza a nettoyé ces visions convenues pour partir à la recherche d’un Napoléon III tel qu’en lui-même. Adoptant la démarche qui lui avait valu le succès du public pour ses biographies de Mussolini et de Verdi, Milza a enquêté sur la jeunesse, la formation intellectuelle et les exils de Louis Napoléon Bonaparte ; il s’est intéressé à ses livres comme à ses amitiés italiennes ou anglaises, à ce mélange si original de césarisme, d’audace individuelle et de légende napoléonienne qui envoûte à nouveau les Français de 1848. En expert des parties politiques et des relations internationales, il démonte les mécanismes du bonapartisme et de l’idéologie impériale ; il rend à la politique étrangère de l’empereur sa place majeure en Europe et dans le monde, y compris dans le rayonnement d’un Paris, capitale des artistes et des intellectuels de la planète.

Sans jamais statufier son héros, ni l’instrumentaliser, Pierre Milza réussit à restituer toutes les facettes du personnage et à trouver la cohérence d’un grand homme.

Bibliographie
Napoléon III, Ed. Perrin, 2004

A propos de Pierre Milza

Pierre Milza
Pierre Milza

Pierre Milza a été directeur du Centre d’histoire du vingtième siècle jusqu’en 2000. Spécialiste de l’histoire du fascisme, de l’Italie des XIXe et XXe siècles et de l’histoire des relations internationales, Pierre Milza est l’auteur, outre de nombreux manuels scolaires réputés, d’ouvrages tels que :
- Les fascismes (1985),
- Voyage en Ritalie (1993),
- Mussolini (1998, Prix Guizot, Grand Prix d’Histoire de la Société des Gens de Lettres, 2000)
- Verdi (Prix Pierre Lafue, 2001)
- L’Europe en chemise noire.

Il anime, dans le cadre du Centre d’histoire de Sciences Po, deux groupes de travail :
- Le groupe de recherche sur l’Italie contemporaine (GRIC) avec Marie-Anne Matard-Bonucci ;
- Histoire et mémoire(s) de l’immigration, avec Marie-Claude Blanc-Chaléard.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires