La Syrie francophone

ou les voies de la modernité culturelle
Cette émission présente la Syrie francophone et l’importance des relations culturelles avec la France à partir de l’essai de notre chroniqueur Axel Maugey, Le privilège du français.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : PAG469
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag469.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3277-La-Syrie-francophone.html
Date de mise en ligne : 13 juillet 2008


Il suffit de lire l’œuvre de Arnold Toynbee, spécialiste de la vie des civilisations, pour constater le poids que revêt la Syrie au cœur de l’histoire et donc de l’éveil de l’humanité.
Ce pays qui abrita tant de chefs d’œuvres a été pendant des siècles l’un des lieux de rencontre privilégié entre l’Orient et l’Occident : n’était-il pas le gardien de la fameuse route de la soie ?

Ce passé extraordinaire explique que la France ait ouvert une agence consulaire dès 1552 à Alep. Presque cinq siècles de relations entre les deux pays, n’est-ce point extraordinaire ? Quel apport pour la francophonie aujourd’hui !

Ruines de la ville de Palmyre en Syrie
Ruines de la ville de Palmyre en Syrie

Compte tenu de cette histoire fabuleuse, il n’est que grand temps, en ce XXIe siècle, que la Syrie reprenne son envol un peu comme la Chine a réussi à le faire. Actuellement, la Syrie possède 1600 professeurs de français. À Damas, pas moins de 5000 étudiants suivent des cours au centre culturel français. Toujours à Damas, dans le cadre de l’Université, les facultés de lettres accueillent environ 3700 élèves en français. De son côté, la nouvelle faculté spécialisée dans le domaine de l’informatique en reçoit à peu près 250. Plus de 90% des professeurs de cette faculté de pointe ont obtenu leurs diplômes en France.

De même, les relations scientifiques de la Syrie avec la France sont importantes, d’une part, dans les secteurs comme la médecine, dans le domaine de la coopération pétrolière, et, d’autre part, dans le domaine des énergies nouvelles, celui des énergies éoliennes ou encore dans ceux de l’agronomie désertique, de l’hydrologie ou même de l’aviculture.
Dans le domaine archéologique, confie l’expert Sultan Muheisen, la France dirige à peu près trente pour cent des missions.

Rappelons également que la France accueille au bas mot 100 000 Syriens et que plus de 150 000 Français découvrent chaque année les beautés touristiques de la Syrie qui offre pas moins de 3900 sites archéologiques.

Dans cette émission, Axel Maugey évoque plusieurs personnalités francophiles syriennes, lesquelles sont les preuves vivantes actuelles de leur attachement pour la France.

Nul autre que l’excellent peintre Elias Zayar rappelle que c’est à Palmyre et à Dura Europos qu’il a eu le bonheur de découvrir les origines de l’art chrétien oriental.

En savoir plus :

Axel Maugey, Le privilège du français, éditions Humanitas, 2007






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires