Exposition Hokusai au Musée Guimet

Avec Nelly Delay, Historienne d’art et spécialiste de l’art japonais
Retrouvez la première rétrospective du fonds d’art graphique Hokusai, présentée au musée des arts asiatiques Guimet à Paris. Cette exposition s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 150e anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : FOC358
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/foc358.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3266-Exposition-Hokusai-au-Musee-Guimet.html
Date de mise en ligne : 27 juillet 2008


<i>Tigre sous la pluie</i>, 1849, Encre sumi et couleurs sur papier, format kakémono
Tigre sous la pluie, 1849, Encre sumi et couleurs sur papier, format kakémono
Signature : Kyûjû rôjin Manji hitsu (peint par Manji, le vieil homme âgé de 90 Ans) Puis cachet Hyaku (Cent) (Ota Memorial Museum of Art) © Ota Kinen Bijutsukan

Du 21 mai au 4 août 2008 vous pouvez admirer au musée Guimet à Paris les célèbres œuvres de celui qui se décrivait comme « affolé de son art », le célèbre graveur japonais : Hokusai. Certaines œuvres sont inédites, d’autres sont reformées parmi lesquelles le désormais célèbre Dragon dans les nuages de Hokusai, qui forme un diptyque avec le Tigre sous la pluie du musée Ota de Tokyo.

<i>Dragon</i>, 1849, Encre sumi et lavis bleu outremer sur papier, format kakémono
Dragon, 1849, Encre sumi et lavis bleu outremer sur papier, format kakémono
Signature : Kyûjû rôjin Manji hitsu (peint par Manji, le vieil homme âgé de 90 Ans) Puis cachet Hyaku (Cent), Donation Norbert Lagane, 2001, MA 12176 © musée Guimet / Thierry Ollivier

Cette exposition qui s’inscrit dans le cadre de la commémoration du 150e anniversaire des relations diplomatiques entre le France et le Japon met en valeur le talent du graveur. Nelly Delay, spécialiste de l’artiste et du Japon, nous explique la vie et l’œuvre de Hokusai, l’homme aux 50 prénoms.

Katsushika Hokusai (1760-1849), fut sans doute le plus célèbre des peintres et dessinateurs japonais de sa génération, le plus extraordinaire, et celui dont la renommée a le plus rapidement franchi les mers. Artiste polyvalent et complet, il a inspiré de nombreux peintres européens, particulièrement ceux du courant impressioniste. Artiste du peuple, il est mort presque ignoré, sinon méprisé de la classe aristocratique. La vogue énorme de son talent dans la classe populaire ne s’est guère étendue au-delà des lettrés et des dilettantes de la petite bourgeoisie. La foule de ses admirateurs se recrutait principalement parmi les marchands, les artisans, les courtisanes et les habitués des maisons de thé d’Edo (1603-1867, actuelle Tokyo). Si son influence resta quasi inexistante sur les écoles d’art classique de Kyoto, sur les nobles et le monde de la cour, elle fut, au contraire, décisive, sur l’évolution de l’Ukiyo-e (1) et sur les destinées des arts décoratifs, tels que l’imagerie en couleurs et la décoration des objets usuels.

Trente-six vues du Mont Fuji (Fugaku sanjûrokkei) <i>Sous la vague au large de Kanagawa</i> (« la grande vague ») (Kanagawa oki namiura), 1830-32
Trente-six vues du Mont Fuji (Fugaku sanjûrokkei) Sous la vague au large de Kanagawa (« la grande vague ») (Kanagawa oki namiura), 1830-32
Impression polychrome (nishiki-e), format ôban, Editeur : Eijudô, Signature : Hokusai aratame Iitsu hitsu, Legs Raymond Koechlin, 1932, EO 3285 © musée Guimet / Thierry Ollivier

Nelly Delay est historienne d’art. Elle a organisé à Paris des manifestations d’art japonais, de 1974 à 1984, pour lesquelles elle a publié des textes sur des sujets peu explorés. Elle est l’auteur d’un coffret regroupant les cent vues du mont fuji de Hokusai. Cette édition se veut non seulement fidèle à l’aspect de l’édition japonaise du XIXe siècle , mais souhaite contribuer à transmettre les qualités subtiles d’une œuvre et d’un peintre de génie qui aujourd’hui appartient au patrimoine artistique de l’Occident autant que du Japon. Nelly Delay est aussi l’auteur de Japon éternel aux éditions Gallimard (1998) et de L’Estampe japonaise chez Hazan(1993).

<i>Hokusaï, les cent vues du Mont Fuji</i>, Editions Hazan
Hokusaï, les cent vues du Mont Fuji, Editions Hazan

En savoir plus :
- Musée Guimet à Paris
- Ecoutez notre émission consacrée à la vie de Hokusai


(1) Ukiyo-e est un terme japonais signifiant images du monde flottant. Ce terme fut appliqué durant l’époque d’Edo (1605-1868) pour désigner l’estampe ainsi que la peinture populaire et narrative. Tout d’abord considéré comme vulgaire par sa représentation de scènes du quotidien, ce genre connut un grand succès auprès des occidentaux après l’ouverture forcée du Japon sur le monde extérieur en 1868.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires