Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Mots clefs et suggestions


Yvon Le Maho, observateur des manchots aux îles Crozet

L’académicien des sciences, passionné et passionnant est reçu au micro de Canal Académie
Yvon Le Maho est un jeune académicien des sciences, impliqué dans la préservation de la biodiversité. Entre l’observation des manchots aux Îles Crozet, son implication pour le Grenelle de l’environnement et la Fondation Nicolas Hulot, il trouve le temps de participer au documentaire Les océans de Jacques Perrin (sortie en 2009). Portrait de celui qui a fait de l’écologie son cheval de bataille.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : HAB352
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hab352.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3190-Yvon-Le-Maho-observateur-des-manchots-aux-Iles-Crozet.html
Date de mise en ligne : 10 août 2008

Le grand public est déjà acquis à la cause de la biodiversité. Cela se vérifie au regard du succès des films documentaires en salle. Et lorsqu’on évoque la désaffection des jeunes pour la recherche, cela se révèle faux dans le domaine de l’écologie où, comme le précise Yvon Le Maho « on croule sous les demandes ».

Finalement, le problème de légitimité de l’écologie vient de l’intérieur de la communauté scientifique, qui apparaît comme le parent pauvre de la science, comme ce fut le cas autrefois pour la biologie moléculaire du temps de Monod.

La carrière d’Yvon le Maho, indissociable de son investissement dans la sensibilisation à la biodiversité, porte sur l’étude du manchot royal depuis de nombreuses années. Lui et son équipe furent les premiers à identifier des animaux électroniquement dans leur milieu naturel, grâce à un transpondeur. Le transpondeur, sorte d’étiquette électronique sans batterie, est introduit sous la peau de l’animal.
Cette étape fut d’ailleurs l’objet d’un documentaire réalisé en 1992, Manchots sous haute surveillance.

Colonie de manchots royaux (Aptenodytes patagonicus) aux îles Crozet
Colonie de manchots royaux (Aptenodytes patagonicus) aux îles Crozet
© Charles-André Bost

Non, les femelles n’étaient pas en retard !

Intarissable sur la vie des manchots, Yvon le Maho poursuit sur une anecdote du film documentaire La marche de l’empereur (film tiré de travaux français, mais pas de ceux d’Yvon le Maho et de Michel Gauthier-Clerc).
« Nos connaissances sur la vie de ces animaux ne cessent d’évoluer. Par exemple, pour La Marche, une séquence montre une colonie de manchots mâles, couvant les œufs en l’absence des femelles parties chasser ; des manchots totalement surexcités. Et la voix off de commenter « ces messieurs s’impatientent, naturellement, les femelles sont en retard ! ». Il s’avère en réalité que les mâles ne sont pas agacés par leurs femelles, mais qu’ils ventilent tout simplement un territoire dont la température est devenue trop élevée après 20 à 40 minutes de station collée-serrée.

La fonte des glaces : les conséquences sur les manchots

L’été, les manchots s’approvisionnent entre 300 et 600 km au large de leur colonie, la distance de ravitaillement étant directement liée au réchauffement de l’océan. (Résultats publiés en février 2008 par Céline le Bohec). Ce qui introduit une détérioration dans le succès reproducteur.
L’hiver, lorsque les ressources marines sont maigres, ces prédateurs vont se sustenter à près de 2 000 km de la colonie, en bordure des glaces de mer qui se forment au large de l’Antarctique !

Les quotas de pêche de l’Union européenne

La pêche au thon rouge a été interdite au large des côtes méditerranéennes, et cela, malgré les réticences du ministre français de la pêche, Michel Barnier. Mais si les politiques grincent des dents, les scientifiques pour leur part valident cette décision sans quoi, le thon rouge disparaîtrait de la méditerranée. Pour Yvon Le Maho, « il est normal que les pêcheurs se défendent, ils doivent faire face de nombreuses contraintes économiques. Mais ils savent également que le thon est menacé. C’est pourquoi il faut réfléchir à une reconversion partielle de ces pêcheurs, le temps que la population de thons se reconstitue. Gardons en tête que cela prendra du temps. Pour la pêche à la morue, stoppée il y a 20 ans, ce n’est que depuis début 2008 que l’on observe les prémices d’une remontée des bancs ».

Pêche au thon rouge
Pêche au thon rouge
© Lionel Flageul

Grenelle de l’environnement et Fondation Nicolas Hulot : un pied dans les deux camps

Yvon Le Maho appartient à la fois à la fondation Nicolas Hulot et au Grenelle de l’environnement. Pour autant, il ne se sent pas tiraillé entre les deux. (Rappelons que les propositions de la fondation Nicolas Hulot n’ont été prises en compte que partiellement par le Grenelle). Mais pour lui « les politiques ont bien compris que le public se souciait de plus en plus de l’environnement. En face, il ne faut pas nier qu’il existe aussi un intégrisme écologique qui assombrit l’écologie scientifique. Cette discipline insuffisamment développée faute de moyens, apparait pour beaucoup comme la défense des petites fleurs et des petits oiseaux. L’écologie, c’est un peu plus sérieux que cela ! »

Également président du MEDAD, ce groupe de travail a permis des mises en garde à la fois sur les problèmes de biocarburants et de risques de grippes aviaires véhiculés par certaines espèces sauvages. En lien avec Nathalie Kosciusko-Morizet (à l’époque Secrétaire d’État chargée de l’écologie), il souhaite cependant rester en dehors de la politique, et partage en ce sens la décision de Nicolas Hulot d’avoir refusé d’endosser les couleurs d’un parti.

Yvon Le Maho, membre de l'Académie des sciences
Yvon Le Maho, membre de l’Académie des sciences
© P. Disdiers / CNRS

Yvon Le Maho, écophysiologiste, est membre de l’Académie des sciences, Directeur de Recherche au CNRS au centre d’écologie et physiologie énergétiques de Strasbourg, Président du Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité (MEDAD), membre du Comité de Veille Écologique de la Fondation Nicolas Hulot et membre de l’atelier sur la biodiversité au Grenelle de l’Environnement.

En savoir plus :

- Yvon Le Maho, membre de l’Académie des sciences
- Grenelle de l’environnement
- Fondation Nicolas Hulot


- Les océans, film de Jacques Perrin, sortie le 27 janvier 2010. Yvon le Maho est le conseiller scientifique de ce documentaire, avec Laurent Debas et François Sarano


- Visionnez Manchots sous haute surveillance sur le site du CNRS documentaire réalisé en 1992 sur les Iles Crozet. Durée : 18 minutes

Écoutez également Pôles en péril






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires