Les timbres : le Mont Saint-Michel et la Tour Eiffel

la chronique philatélique d’Alain Laugier
Les trois monuments les plus visités de France (hormis le Louvre) ont été représentés en timbres : découvrez-les, notamment celui de la Tour Eiffel gravé par Albert Decaris, de l’Académie des beaux-arts.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Alain Laugier
Référence : chr352
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/chr352.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3107-Les-timbres-le-Mont-Saint-Michel-et-la-Tour-Eiffel.html
Date de mise en ligne : 28 juillet 2008


La Tour Eiffel, Versailles et le Mont Saint-Michel : les trois monuments les plus visités de France -hormis le Louvre- sont célébrés par des timbres. Notamment à l’occasion du 1300e anniversaire du Mont St Michel, largement annoncé par les médias (mais comment le dater très exactement car c’est en vérité une création continue).

1. Le premier monument le plus visité de France n’est autre que la Tour Eiffel, pour laquelle notre philatéliste évoque trois timbres dont l’un date de 1939 émis pour les fêtes du 50e anniversaire de la Tour ; un autre grand timbre de maxiphilatélie ; et un autre représentant le tableau de Chagall : « les mariés de la Tour Eiffel », de 1963. Sans oublier un timbre en hommage au graveur Albert Decaris (1901-1988, élu à l’Académie des beaux-arts en 1943) : une Tour Eiffel qui danse, émis pour le centenaire de sa naissasnce en 2001.

2. Le deuxième monument le plus visité est le château de Versailles. Un timbre a été émis pour la récente rénovation de la Galerie des glaces mais il existe des timbres anciens, notamment un timbre de 1939, sur la cour d’honneur de Versailles ; celui de la grille d’entrée d’après Utrillo (émis en 1952) ; et celui du Grand Trianon datant de 1956.








3. Enfin, troisième monument très prisé des touristes et des Français eux-mêmes, le Mont Saint-Michel, en Basse-Normandie (bien que ce point soit un sujet de revendication de la part de la Bretagne !). Il y a 30 ans, les Postes ont sorti une série de timbres découvrant les nouvelles régions administratives : celui de la Basse Normandie représente un navire viking remontant la Seine.

St Benoît, patron des moines fondateurs du Mont, a son timbre émis par Monaco en 1968 ; la France en a émis un à son tour en 1980, dans la série européenne, en tant que saint patron de l’Europe. Il faut dire que les moines de Citeaux ont laissé d’innombrables traces dans les abbayes qu’ils ont fondées, et notamment en Normandie : l’Abbaye aux Hommes à Caen (émis en 1951), l’Abbaye St Wandrille (de 1949, repris dans une autre valeur en 1951) et celle de Jumièges (1954). On trouve aussi un timbre "bi-partie" de 1979 représentant les deux églises gothiques de Saint-Pierre sur Dives (Calvados) et de Bernay (Eure).










En 1929, le Mont Saint-Michel figure dans une série historique fameuse avec les deux tours de La Rochelle et le Pont du Gard.


En 1998, dans un timbre carré à 3F en couleurs (héliogravure, d’un beau bleu) on voit le Mont se reflétant magnifiquement dans l’eau.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires