Visite du musée des années 30 à Boulogne : Landowski, Desvallières et tant d’autres artistes !

avec son directeur Emmanuel Bréon
Le musée des années 30 met en valeur l’art figuratif de l’entre-deux-guerres. Collections de peintures, sculptures, dessins, maquettes et mobilier évoquent tout à la fois période Art déco, Art figuratif, Ecole de Paris, renouveau de l’Art sacré et Art colonial. Emmanuel Bréon vous présente quelques pièces du musée au cours d’une visite originale.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : carr378
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr378.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida3098-Visite-du-musee-des-annees-30-a-Boulogne.html
Date de mise en ligne : 27 juillet 2008
Logo Art absolument


Les grands thèmes de l’époque :
Les genres du portait, du paysage, les « baigneuses » et les paquebots ou bien encore les événements historiques (guerre d’Espagne, bombardements de Billancourt), ont influencé les peintres figuratifs de l’entre-deux-guerres : Tamara de Lempicka, Louis Billotey, Georges Sabbagh, Gustave Jaulmes.

Georges Sabbagh (1887-1951), Vénus anadyomène
Georges Sabbagh (1887-1951), Vénus anadyomène
1922, huile sur toile H. 146 x L. 102
Louis Billotey (1883-1940) Portrait de Marie-Rose Guérin
Louis Billotey (1883-1940) Portrait de Marie-Rose Guérin
1914, huile sur toile H. 230 x L. 142
Tamara de Lempicka (1898-1980), Portrait de Thadeusz Lempicki
Tamara de Lempicka (1898-1980), Portrait de Thadeusz Lempicki
1928, Huile sur toile H. 130 x L. 80

le portrait de Tadeusz de Lempicki que Tamara avait intitulé par dérision Portrait d’homme inachevé, a été peint au moment de son divorce. Ceci explique la main gauche (place de l’alliance) juste ébauchée !
L’arrière-plan est composé de gratte-ciels inspirés de ceux de New-York, où Tamara se rend pour la première fois en 1929.

Le cabinet des dessins compte pas moins de quelque 21 000 œuvres dont 10 000 de Jacques Emile Ruhlmann.

Georges Lepape (1887-1971) La Toque rouge, une toque pour l'automobile
Georges Lepape (1887-1971) La Toque rouge, une toque pour l’automobile
Projet pour couverture de la revue Vogue 1928, gouache sur papier H. 31 x L. 25

École de Paris :
Autour du lituanien Arbit Blatas, une salle est consacrée à l’École de Paris, comprennant des œuvres d’Ossip Zadkine, Lazare Volovick, Isaac Dobrinsky, Nathan Imenitoff, Irène Codréano et Sarah Lipska.
Exilés de Russie et d’Europe centrale, ces artistes appelés également les « montparnos » exaltent le règne de la matière et signent des œuvres fougueuses.

Arbit Blatas (1908-1999) Le café du Dôme
Arbit Blatas (1908-1999) Le café du Dôme
1938, Gouache et encre sur carton H. 93 x L. 122

Arbit Blatas représente dans Le café du Dôme un rassemblement désordonné de peintres d’Europe centrale pour qui le café était devenu le principal lieu de réunion.
Il a ici représenté quelques figures marquantes de l’École de Paris.

Evariste Jonchère (1892-1956) Habib Benglia
Evariste Jonchère (1892-1956) Habib Benglia
1934, bronze, socle en bois peint et sculpté H. 33 x L. 17

L’art colonial :
Scandé par la grande exposition de 1931, ce thème rassemble les artistes européens partis outre-mer à la recherche de nouveaux sujets. Les dessins d’Alexandre Lacovleff, splendides témoignages des grandes expéditions Croisière noire et Croisière jaune Citroën de 1925 et 1931, sont représentatifs d’une quête d’un nouvel humanisme bien loin d’un orientalisme pacotille, propre au XIXe siècle.

Alexandre Lacovleff (1887-1938) Femme africaine, Stanleyville
Alexandre Lacovleff (1887-1938) Femme africaine, Stanleyville
vers 1925, technique mixte sur papier H. 62 x L. 50

L’art sacré :
Autour des ambassadeurs de l’Art sacré, Maurice Denis et Georges Desvallières, la collection présente les artistes qui ont participé aux grands chantiers de reconstruction des églises après la Première Guerre mondiale : Elisabeth Faure, Marthe Flandrin, Carlo Sarrabezolles, Louis Billotey et Lambert-Rucki.

Georges Desvallières (1861-1950) Jésus cloué sur la Croix
Georges Desvallières (1861-1950) Jésus cloué sur la Croix
Paris, église du Saint-Esprit, 1923 Gouache sur papier H. 128 x L. 338

les dimanches de Boulogne-Billancourt :
En 1921, Daniel-Henry Kahnweiler, le célèbre marchand de tableaux cubistes, rejoint par Juan Gris, s’installe à Boulogne. Il y institue ses Dimanches où se retrouve l’avant-garde littéraire et artistique de l’époque : Pablo Picasso, Antonin Artaud, Tristan Tzara, André Malraux, Erik Satie, Jacques Lipchitz, Elie Lascaux, André Beaudin, Pierre Reverdy. Peintures, sculptures, livres photos évoquent l’émulation créative de ce rendez-vous hebdomadaire.

Robert Humblot (1907-1962) Les horreurs de la guerre
Robert Humblot (1907-1962) Les horreurs de la guerre
1937, huile sur toile H. 96 x L. 130

Les horreurs de la guerre, tableau de Robert Humblot, est une évocation de la guerre d’Espagne et plus particulièrement du drame de Guernica. Cette petite ville située dans le pays basque espagnol, est bombardée par les forces allemandes, alliées de Franco, le 26 avril 1937.
Dans cette œuvre les détails sont abolis. Ne subsiste que l’essentiel : la dénonciation de la guerre et des drames qu’elle engendre.

Paul Landowski (1875-1961) Le pugiliste
Paul Landowski (1875-1961) Le pugiliste
1920, bronze H. 100 x L. 37

Paul Landowski dresse dans cette sculpture en bronze le portait de son ami boxeur Georges Carpentier en 1914. Cette œuvre permet d’évoquer l’essor des loisirs et du sport durant la période de l’entre-deux-guerres.

Poussez les portes du Musée des années 30 en compagnie du directeur Emmanuel Bréon en écoutant cette émission. Vous y trouverez des anecdotes sur chacun des artistes cités.

En savoir plus :

- Musée des années 30, Espace Marcel Landowski à Boulogne-Billancourt
- Association des amis du musée des années 30

- Marcel Landowski, immortel de l’Académie des beaux-arts, ancien chancelier de l’Institut de France

Écoutez également la visite de l’exposition Toucouleur, à l’espace Landowski.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires