Les défis de l’Université européenne

Un livre de Giovanni Dotoli, professeur à l’Université de Bari
Giovanni Dotoli est professeur de langue et littérature françaises à l’université de Bari (Italie). Grand Prix de l’Académie française pour le rayonnement de la langue et de la littérature françaises, cet éminent universitaire est l’auteur de nombreux ouvrages et essais consacrés aux grands auteurs français et francophones. Il dirige plusieurs collections et revues et, dans sa langue maternelle comme en français, il rédige également des poésies.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : ECL328
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl328.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2963-Les-defis-de-l-Universite-europeenne.html
Date de mise en ligne : 20 avril 2008

L’universitaire Giovanni Dotoli est à la fois un penseur et un homme d’action. Son essai intitulé Les défis de l’université européenne au XXIe siècle propose une réflexion sur l’université qui garde toute sa pertinence même si le XXIe siècle est déjà entamé !

Giovanni Dotoli, de l'Université de Bari
Giovanni Dotoli, de l’Université de Bari

Pour lui, nul doute que le monde complexe et hétérogène de l’Université européenne, parfois même paradoxal, ne peut plus vivre sur ses valeurs abstraites d’autrefois, sur des repères qui l’éloignent de la vie. Il ajoute avec la passion qui le caractérise : « Que l’université européenne sorte de son héritage qui la bloque, qu’elle entre dans la société, qu’elle quitte la massification, qu’elle s’adapte à la modernité ! » Elle ne peut pas continuer à être une aire protégée, en dehors de sa responsabilité, de l’émergence des problèmes, de l’avenir de ses jeunes, dans l’absence totale d’ouverture sur le monde.

À l’aube du troisième millénaire, l’université européenne doit-elle choisir le modèle américain ? Ou bien doit-elle définitivement oublier le baron Wilhelm von Humboldt ?
Si en apparence, notre université s’américanise, en réalité elle se modernise, elle choisit son propre modèle qui repose sur l’équilibre entre le passé et l’avenir, la recherche de base et la recherche appliquée, la fonction enseignant et la fonction chercheur. Elle devrait surtout concilier l’ancien idéal humboldtien avec le principe du recentrage sur les activités profitables.

Pour Giovanni Dotoli, l’université européenne sera toujours critique à l’égard d’elle-même pour mieux trier et hiérarchiser les connaissances en fonction des valeurs anciennes et actuelles. Bref, pour l’éminent universitaire, notre université répondra à des besoins nouveaux d’éducation et de formation lesquels émergent avec la société de l’économie et de la connaissance. Elle visera la science et la technique, aura des compétences transversables, offrira des possibilités d’apprentissage modulables, perméables et flexibles, le long d’une vie entière.

En conclusion, l’auteur de préciser que notre université ne doit pas avoir peur des expressions "excellence", "contrôle de qualité", "évaluation continue". Elle saura sans conteste trouver le juste équilibre entre son passé glorieux et la logique d’entreprise qui est en train de l’améliorer.

Ce livre de Giovanni Dotoli est un ouvrage pour l’avenir. Il est publié aux éditions Baudry et Cie.

En savoir plus :

Écoutez nos autres émissions :
Rencontre avec Giovanni Dotoli et Yves Bonnefoy, le poète magnifique avec G. Dotoli

Giovanni Dotoli, grâce à son site Internet

Présentation de l’éditeur
L’Université européenne constituera le ciment de la culture de l’Europe et de son intégration, en conservant ses valeurs d’excellence, d’humanisme et de bien commun. La nouvelle Université européenne unifiera la science et son application dans la vie, entre formation et sens de la professionnalisation. Elle n’aura pas d’horizons limités, sinon ceux du nouveau, de l’avenir et de l’espoir. Elle écoutera les organismes locaux, les entreprises, les réseaux, les professeurs, les chercheurs, les étudiants, le personnel, les citoyens, les communautés. Elle inventera de nouveaux modèles de didactique, implantera de nouvelles recherches, réalisera des programmes avancés, sera la ressource stratégique de l’Europe, transmettra les valeurs éternelles de la liberté, de la culture et de la connaissance. Cette Université européenne est-elle possible ? Elle est déjà sous nos yeux. Nous sommes en train de la construire, dans la plus grande solidarité.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires