Dominique Fernandez : ses prédécesseurs sur le 25e fauteuil de l’Académie française

avec Mireille Pastoureau, directeur conservateur de la Bibliothèque de l’Institut
Le 25e fauteuil de l’Académie française est désormais occupé par Dominique Fernandez, reçu sous la Coupole le 13 décembre 2007. Vingt-et-unième titulaire de ce fauteuil depuis la fondation de l’Académie, il y fut précédé par des personnalités variées : d’Alembert, Portalis, Nodier, Mérimée, Taine, Sorel, Pagnol et Jean Bernard. Mireille Pastoureau les évoque ici et présente quelques uns des documents et ouvrages choisis dans le fonds de la Bibliothèque de l’Institut.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : HAB686
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hab686.mp3
Adresse de cet article :
Date de mise en ligne : 15 mai 2008

Pour chaque élection d’un nouvel académicien à l’Académie française, Mireille Pastoureau, conservateur et directeur de la Bibliothèque de l’Institut, prépare une histoire du fauteuil sur lequel il va désormais siéger. C’est à la fois une surprise et un cadeau de bienvenue !

La salle de lecture de la Bibliothèque de l'Institut
La salle de lecture de la Bibliothèque de l’Institut

Après avoir rappelé que le prédécesseur de Dominique Fernandez sur ce 25e fauteuil était le professeur Jean Bernard, elle passe en revue les plus importants personnages qui ont occupé ce fauteuil.

Le premier fut Claude de l’Estoile (1608-1652), fils du célèbre auteur du journal des règnes de Henri III et Henri IV.

Armand de Camboust, duc de Coislin (1635-1702)
Armand de Camboust, duc de Coislin (1635-1702)
Élu en 1652 au fauteuil 25

Après lui, on note les noms de trois Duc de Coislin ! Le premier est le petit-neveu et filleul du cardinal de Richelieu ; ses deux fils se succèdent à son fauteuil.
- En 1754, c’est un personnage éminent, Jean Le Rond (dit Jean d’Alembert) qui siège et Mireille Pastoureau de s’attarder un peu sur cet homme étonnant qui entra à l’Académie des sciences à 23 ans !
- Autre personnage éminent, un helléniste ambassadeur, un académicien qui a appartenu à aussi à l’Académie des inscriptions et belles-lettres, le comte Auguste de Choiseul-Gouffier à qui l’on doit Voyages pittoresques de la Grèce en trois volumes.

- En 1803, c’est l’homme politique, philosophe et avocat Portalis qui siège sur ce fauteuil. Détail amusant : il fut l’un des premiers à porter l’habit vert des académiciens, tel qu’on le connaît aujourd’hui. Mireille Pastoureau offre quelques précisions pittoresques à propos de ce costume, ses broderies de feuillages d’olivier en soie verte !

Charles Nodier (1780-1844)
Charles Nodier (1780-1844)
Élu en 1833 au fauteuil 25

Arrivons à Charles Nodier, élu en 1833. Il paraît qu’une foule de jolies femmes se pressaient à sa réception mais que c’est Victor Hugo qui attirait tous les regards !
- Quant à Prosper Mérimée (1803-1870), romancier, traducteur, historien, il faut rappeler que grand nombre d’oeuvres du patrimoine national furent sauvés grâce à la compétence de cet inspecteur général des monuments historiques. Un an avant d’être élu à l’Académie française, il avait été élu à l’Académie des inscriptions et belles-lettres.
- Après Louis de Loménie, élu en 1870, ce fauteuil est occupé par Hippolyte Taine (1828-1893), essayiste et historien, philosophe et libre penseur, l’un des maîtres à penser de la France dans le dernier tiers du XIXe siècle.
- Albert Sorel fut d’abord élu à l’Académie des sciences morales et politiques en 1889 avant de l’être à l’Académie française en 1894. Il se vit confier la première chaire d’histoire diplomatique à l’Ecole libre des sciences politiques.
- Enfin, après l’auteur dramatique (ingénieur, dessinateur en charpentes métalliques puis chansonnier !) Maurice Donnay, ce fut au tour de Marcel Pagnol de siéger sur ce 25e fauteuil.
- Le professeur Jean Bernard lui succéda élu à l’Académie des sciences en 1972 et à l’Académie française en 1975. Il est décédé en 2006.

Dominique Fernandez (1929)
Dominique Fernandez (1929)
Élu en 2007 au fauteuil 25, Prédécesseur : Jean Bernard

En savoir plus :

L’histoire complète de tous les occupants de ce fameux fauteuil, ainsi que l’ensemble du catalogue de l’exposition est en ligne sur le site internet de la Bibliothèque de l’Institut. On peut le télécharger gratuitement : ici

Dans cette même série, vous pouvez écouter d’autres émissions consacrées à plusieurs fauteuils de l’Académie française :
- Max Gallo : ses prédécesseurs sur le 24e fauteuil de l’Académie française
- Jean-Loup Dabadie : ses prédécesseurs sur le 19ème fauteuil de l’Académie française
- Philippe Beaussant : ses prédécesseurs sur le 36e fauteuil de l’Académie française
- René Girard : ses prédécesseurs sur le 37efauteuil de l’Académie française






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires