La France préhistorienne

avec Arnaud Hurel
Il fut un temps -c’était après la Révolution française- où chacun pouvait s’improviser archéologue, chercheur, fouilleur, préhistorien… Car l’archéologie, en ce qui concerne la préhistoire, a mis longtemps à s’organiser. C’est le mérite du livre d’Arnaud Hurel, la France préhistorienne, de raconter le parcours de la préhistoire en France.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : PAG389
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag389.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2669-La-France-prehistorienne.html
Date de mise en ligne : 18 mai 2008

Arnaud Hurel est chercheur à l’Institut de paléontologie humaine du Museum national d’histoire naturelle et, sans être lui-même préhistorien, on peut le qualifier d’historien de la préhistoire.

Il souligne d’emblée un paradoxe :
- les premiers préhistoriens réclamaient que l’on reconnaisse leur science ;
- mais en même temps, ils entendaient rester libres, autonomes, indépendants, afin de conserver leur totale liberté d’agir.

Et c’est seulement en 1941 que l’État a réglementé les fouilles archéologiques. Auparavant, il n’existait aucune protection du patrimoine archéologique, chacun pouvait mener des fouilles à sa guise et jouir d’un droit absolu sur les pièces mises à jour.

Heureusement, un jour, on a commencé à prendre conscience que certains monuments devaient être protégés comme patrimoine national. S’est alors engagée « la guerre aux démolisseurs » !

Cet ouvrage mentionne plusieurs académiciens de l’Académie des inscriptions et belles lettres :
- l’abbé Breuil, bien sûr ;
- Salomon Reinach ;
- Louis Jullian ( qui introduit le paléolithique dans la chaire d’Histoire des Antiquités nationales) mais c’est Breuil pour lequel on crée la première chaire de préhistoire au Collège de France en 1929 ) ;
- André Leroi-Gourhan ( élu en 1980 ) qui est plutôt ethnologue ;
- Alfred Maury et Alexandre Bertrand, membres en 1857 et 1881 ( qui, sans être véritablement préhistoriens, ont tout de même présenté devant l’Académie, un inventaire et une carte des monuments mégalithiques de France ) ;
- Prosper Mérimée, élu en 1843.

En savoir plus :

Vous pouvez écouter aussi deux autres émissions avec Arnaud Hurel :
- L’abbé Breuil, le pape de la préhistoire
- L’Institut de Paléontologie Humaine : l’ IPH a cent ans en 2010

ainsi que plusieurs émissions avec les préhistoriens actuels :
- Philippe Taquet, sur la piste des dinosaures !
- Yves Coppens : les origines de l’homme, le bouquet des ancêtres

et avec Henry de Lumley :
- Les premiers hommes préhistoriques en Europe
- L’homme de Yunxian : études paléontologiques de deux crânes en Chine






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires