Balthus, moments partagés

par Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts
"Arnaud, à tout de suite, c’est moins triste" disait Balthus à son ami Arnaud d’Hauterives, en guise de l’habituel "au revoir". Anecdotes et souvenirs dressent le portrait d’un Balthus séducteur, à la stature imposante, "un terrien" , "un homme simple" aimant jouer la comédie et faire marcher ses amis : une image éloignée du personnage parfois mondain qu’il a incarné, le succès international venu.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : CARR321
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/carr321.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2626-Balthus-moments-partages.html
Date de mise en ligne : 17 février 2008
Logo Art absolument


Arnaud d'Hauterives, Secrétaire Perpétuel de l'Académie des Beaux-arts, le 15 janvier 2008
Arnaud d’Hauterives, Secrétaire Perpétuel de l’Académie des Beaux-arts, le 15 janvier 2008
© Canal Académie

Arnaud d’Hauterives évoque dans cet entretien, les moments qu’il a partagés avec le peintre Balthus. A Rome, à la Villa Médicis où Arnaud d’Hauterives séjourne de 1958 à 1961 après avoir obtenu le Premier Grand Prix de Rome en 1957, les deux hommes nouent des liens profonds d’amitié. Balthus est alors âgé de 53 ans et d’Hauterives a 25 ans. Malraux a nommé Balthus directeur de la Villa Médicis en 1961. Il fait procéder à la restauration de l’édifice et ré-organise les enseignements. Quelques années plus tard, leurs chemins se croisent de nouveau, au château de Chassy, dont Balthus avait fait l’acquisition dans le Morvan. Il invite Arnaud d’Hauterives à venir y séjourner. Enfin, en Suisse, les deux hommes se revoient à la Rossinière où Balthus vit avec sa seconde épouse Setsuko.

Balthus, La toilette de Cathy, 1933, Huile sur toile
Balthus, La toilette de Cathy, 1933, Huile sur toile
© Insecula.com
Portrait de Balthus
Portrait de Balthus

L’esprit caustique, l’immense culture et l’intelligence de celui qu’il considère comme l’un des plus grands peintres du XXe siècle, ont marqué Arnaud d’Hauterives qui lève le voile sur ces moments heureux partagés. Musique, lecture, et bien sûr peinture les ont réunis.

Balthus, Cour de ferme à Chassy, 1960, Huile sur toile
Balthus, Cour de ferme à Chassy, 1960, Huile sur toile

Pour en savoir plus

- Sur la Villa Médicis, l’Académie de France à Rome. Elle accueille chaque année 22 pensionnaires issus du monde des arts, pour un séjour de deux ans. Son concours d’entrée, le Prix de Rome est organisé par l’Académie des beaux-arts ;
- Sur Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts ;
- Gilles Néret, Balthasar Klossowski de Rola, Balthus 1908-2001, Le Roi des chats, Taschen, 2003 ;
- Balthus, Entretiens avec Aga Khan, Yehudi Menuhim et Théodore Monot, Collection Carré d’art, Séguier Archimbaud, 2002 ;
- Jean Leymarie, Balthus, Skira, 1982 ;
- Nicolas Fox Weber, Balthus, une biographie, Fayard, 2003 ;
- œuvres de Balthus au Centre Pompidou

Balthus, La montagne, 1937, Huile sur toile
Balthus, La montagne, 1937, Huile sur toile
© Insecula.com

Retrouvez les dates essentielles de Balthus sur Kronobase






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires