Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

Le barrage des trois gorges : enjeux et perspectives

avec Thierry Sanjuan, géographe spécialiste de la Chine
Haut de 185 mètres, long de 2,300 kilomètres, il crée une retenue d’eau de quelque 39 milliards de m3... Il s’agit du gigantesque barrage des Trois Gorges en Chine ! Celui-ci doit contenir l’eau du troisième plus grand fleuve au monde créant un réservoir de 660 kilomètres, et nécessitant un déplacement d’1,8 million d’habitants. Thierry Sanjuan revient sur les enjeux politiques, économiques et écologiques du barrage qui sera pleinement opérationnel en septembre 2008.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher

Référence : ECL332
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/ecl332.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2597-Le-barrage-des-trois-gorges-enjeux-et-perspectives.html
Date de mise en ligne : 3 février 2008


En 1992 après plusieurs études, débute la construction du barrage. Des milliers d’ouvriers travaillent d’arrache-pied 24/24h, 7/7 jours. Quatorze ans plus tard, en 2006, le niveau de l’eau est de 156 mètres ; en septembre 2008 il sera à son maximum, mesurant 175 mètres. Les principaux objectifs d’une telle opération consistent à maîtriser le débit du fleuve, stopper les crues, et augmenter sa navigabilité ; utiliser l’énergie hydroélectrique pour répondre aux besoins d’un pays au développement économique galopant ; asseoir le pouvoir politique du gouvernement central.

Le fleuve Yangzi en Chine est le troisième plus grand fleuve au monde
Le fleuve Yangzi en Chine est le troisième plus grand fleuve au monde

Dès 1919, l’idée d’un barrage aux dimensions pharaoniques émerge dans l’esprit du premier président de la République de Chine, Sun Yat-Sen. Le dossier sort plusieurs fois des tiroirs, mais les crises se succédant, la construction du barrage ne débutera qu’en 1992. Historiquement, les Chinois ont toujours su adapter la nature à leurs besoins en matière d’hydrologie : les premiers barrages sont apparus dans ce pays au VIIIe siècle avant J.-C. Et la réalisation du Grand Canal, aménagé sous les Sui (581-618) fait date.
Le barrage des Trois Gorges quant à lui, est un barrage-poids – ou barrage-gravité. Il peut résister à la poussée de l’eau par sa seule masse et son profil triangulaire ! Il pourra fournir la ville de Chongqing et la Chine centrale en courant continu, grâce à 15 lignes à très haute tension (500 000 V), et la Chine de l’Est en courant alternatif.

Turbine de l’une des 26 centrales hyroélectriques
Turbine de l’une des 26 centrales hyroélectriques
© China Three gorges project coporation

Les infrastructures destinées à la navigation permettront un franchissement relativement rapide : 2h 30 pour les écluses et seulement 40 mn pour l’ascenseur à bateaux pour un dénivelé de 120 mètres !

Les  écluses permettent à des bateaux allant jusqu’à 10 000 tonnes, de franchir en 2h30 quelque 120 mètres de dénivelé !
Les écluses permettent à des bateaux allant jusqu’à 10 000 tonnes, de franchir en 2h30 quelque 120 mètres de dénivelé !
l’ouvrier en petit à gauche sur la porte d’une écluse illustre bien le gigantisme du barrage
l’ouvrier en petit à gauche sur la porte d’une écluse illustre bien le gigantisme du barrage

Et les Chinois dans tout ça ?
Les études prévoyaient officiellement le déplacement de 846 200 personnes… De nouveaux calculs fin 2007 prévoient en réalité une délocalisation entre 1,8 et 2 millions d’habitants. Le gouvernement a assuré un gain de qualité de vie à ses habitants relogés, avec une surface habitable augmentée, un meilleur accès aux soins, ainsi qu’une meilleure scolarisation. Les infrastructures routières ont été largement optimisées. Mais ceux qui ont été relogés une première fois, attendent de nouveau d’être déplacés, les terrains devenant instables ; les indemnités des paysans ne furent pas celles espérées (leurs terres n’étant pas référencées au cadastre). Quant à la corruption, elle est estimée entre 250 et 300 millions de yuans

Une fois la mise en eau terminée, les Chinois devront rester attentifs à ce nouveau réservoir. La pollution, déjà effective, risque de rendre le Yangzi semblable à une poubelle (le tout-à-l’égout n’existant pas, les usines rejettent directement leurs eaux usées...)
Les glissements de terrain sont aussi à craindre, avec les pressions intenses exercées par cette énorme masse d’eau sur les parois instables des vallées englouties.
Les conséquences écologiques sont irrémédiables. L’extinction de certaines espèces est déjà effective, comme le dauphin d’eau douce par exemple. Quelque 550 espèces sont touchées, faune et flore confondues.
On estime par ailleurs une perte de 40% de poisson.

Le barrage des trois gorges sur le fleuve Yangzi doit entrer en service dans sa totalité en 2009
Le barrage des trois gorges sur le fleuve Yangzi doit entrer en service dans sa totalité en 2009
© Eyepress news

Enfin, le barrage des Trois gorges est synonyme de d’engloutissement de patrimoines historiques : les archéologues chinois estiment que plus de 2 000 sites archéologiques sont menacés par les eaux.

Écoutez les explications détaillées de Thierry Sanjuan, géographe spécialiste de la Chine. Il a reçu le prix Ernest Lémonon 2007 de l’Institut de France pour la direction du Dictionnaire de la Chine contemporaine.
Il vient également de publier l’Atlas de la Chine, les mutations accélérées.

- Sous la direction de Thierry Sanjuan, Dictionnaire de la Chine contemporaine, éditions Armand 2006
- Thierry Sanjuan, Atlas de la Chine, les mutations accélérées, éditions Autrement, 2007

En savoir plus :

- Site de Thierry Sanjuan. Y sont disponibles les articles et leurs références consacrés à la Chine et ses questions de société.

- Sources documentaires :

Florence Padovani
Florence Padovani
Centre d’études et de recherches internationales, IEP de Paris, avril 2004

Florence Padovani, Effets sociopolitiques des migrations forcées en Chine liées aux grands travaux hydrauliques, études du CERI,2004



Thierry Sanjuan
Thierry Sanjuan
Le barrage des Trois Gorges entre pouvoir d’État, gigantisme technique et incidences régionales, 2001

Thierry Sanjuan et et Rémi BEREAU, 2001, dans Yves LACOSTE, dir., « Géopolitique de l’eau », Paris, Hérodote, n° 102, pp. 19-56. Le barrage des Trois Gorges entre pouvoir d’État, gigantisme technique et incidences régionales

Écoutez également nos émissions en compagnie de Marianne Bastid-Bruguière , sinologue, membre de l’Académie des sciences morales et politiques.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires