Frédéric Vitoux ou « Quand tu seras à l’Académie française... »

par Elizabeth Antébi
Passionné de cinéma et de littérature, journaliste à Positif, au Quotidien de Paris, au Nouvel Observateur, Frédéric Vitoux s’est vu décerner en 1994 le Grand Prix du Roman de l’Académie française pour "La Comédie de Terracina", avant de devenir lui-même Immortel le 13 décembre 2001.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Elizabeth Antébi
Référence : HAB321
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hab321.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2452-Frederic-Vitoux-ou-Quand-tu-seras-a-l-Academie-francaise.html
Date de mise en ligne : 3 décembre 2007


Lorsque Frédéric Vitoux devient Immortel en 2001, il réalise ainsi le vœu de son père qui lui répétait toujours : « Quand tu seras à l’Académie française … ». Il succède à Jacques Laurent, démontrant ainsi que le hasard n’existe pas.


Frédéric Vitoux au studio de Canal Académie
Frédéric Vitoux au studio de Canal Académie

Dès le départ, son premier roman Cartes Postales s’était vu distingué par Raymond Queneau. Puis Frédéric Vitoux publie chez Gallimard sa thèse sur Louis-Ferdinand Céline auquel il consacre quatre livres – Bébert compris, c’est-à-dire le chat de Louis-Ferdinand, amour partagé par son biographe qui sort prochainement un Dictionnaire amoureux des chats.

Article : Elizabeth Antébi


En savoir plus :
- Frédéric Vitoux de l’Académie française
- Écoutez la conférence de Frédéric Vitoux lors de la Journée du livre à l’Académie nationale de médecine en septembre 2007 : Céline médecin et écrivain






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires