Le prix Edmond Fréville 2007

à Marc Défourneaux, ingénieur général de l’armement
L’ingénieur général de l’armement Marc Defourneaux, lauréat 2007 du prix Edmond Fréville pour son livre "Force des armes, force des hommes", paru aux éditions l’Harmattan, a été interviewé le 7 novembre par le général Michel Forget, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques et membre du jury du prix E. Fréville. Ce prix est décerné chaque année par l’Académie des sciences morales et politiques.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : PAG335
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag335.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2402-Le-prix-Edmond-Freville-2007.html
Date de mise en ligne : 3 décembre 2007


Le prix Fréville 2007
Le prix Fréville 2007

Après avoir présenté le prix Fréville et retracé brièvement la carrière de Marc Défourneaux, le général Forget a interrogé le lauréat sur trois points, donnant ainsi l’occasion à l’auteur de préciser sa pensée :

- sur sa philosophie d’abord, dont la dialectique entre force et faiblesse des hommes constitue le coeur.

- sur les stratégies conduites dans ces conflits asymétriques où nous sommes dans la position du fort par rapport au faible : nécessité de ne pas se laisser éblouir par la technologie et de prendre conscience que le rapport de forces n’est pas le seul critère de supériorité car il faut tenir compte du rapport des faiblesses (vulnérabilités).

- sur les rapports entre stratégie et éthique : cette dernière en effet, noblesse des sociétés démocratiques et humanistes, est susceptible de conduire ces sociétés à des attitudes ou des réactions qui les affaiblissent face à des pays ou des groupes dont l’éthique n’est pas une préoccupation (l’illusion des "guerres propres" et "dictature du risque zéro" par exemple).

l'ingénieur général Marc Défourneaux
l’ingénieur général Marc Défourneaux

Marc Défourneaux a été amené enfin à préciser la conclusion de son ouvrage où il souligne le caractère inéluctable, selon lui, du développement de la génétique pour tenter de maîtriser la nature face au développement de l’humanité : dernier développement qui, de la stratégie, a ramené le débat à la philosophie.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires