Les songes romancés de Michel Jouvet

deux romans du pionnier dans la recherche des rêves
Le Chateau des songes et le Voleur des songes constituent les deux ouvrages romanesques écrits par Michel Jouvet, de l’Académie des sciences, qui a dirigé une unité de recherche sur le fonctionnement du cerveau dans ses états de vigilance et de sommeil, ce qui le conduisit à se pencher sur les rêves. Il confie ici pourquoi et comment il a rédigé ces deux romans.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard , Solenne Robin
Référence : PAG326
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag326.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2344-Les-songes-romances-de-Michel-Jouvet.html
Date de mise en ligne : 12 novembre 2007
Michel Jouvet, neurobiologiste, membre de l'Académie des sciences,
Michel Jouvet, neurobiologiste, membre de l’Académie des sciences,

Le savant Michel Jouvet, neurobiologiste, membre de l’Académie des sciences depuis 1977 (section biologie humaine et sciences médicales), aime surprendre ses lecteurs et ses auditeurs : il commence par avouer dans cette émission qu’il aurait aimé être marin, et plus tard anthropologue (à cause du préhistorien Leroy-Gourhan) mais que finalement, il s’est fait médecin, neurochirurgien pour consacrer sa vie à la recherche relative au sommeil et aux rêves !

Lui qui a passé de nombreuses années dans un laboratoire à se pencher sur les cerveaux des animaux et sur les écrans à regarder les phases du fonctionnement du cerveau humain, a pris la plume pour se faire romancier. Et ce fut d’emblée le succès !

1 - Le Chateau des songes, paru chez Odile Jacob en 1992, sut tout de suite trouver des lecteurs passionnés. Michel Jouvet avoue qu’il ne s’attendait pas à un tel succès, en France et à l’étranger. Mais il l’assume fort bien !

Son personnage, Hugues La Scève, est un libertin du XVIIIe siècle qui se livre à l’observation minutieuse des périodes des mouvements oculaires durant le sommeil. Et le XVIIIe siècle, Michel Jouvet le connaît à fond, au point qu’il donne dans son livre de pittoresques détails historiques et scientifiques. C’est pour lui l’occasion d’évoquer quelques grandes figures de la recherche de cette époque : d’Alembert, Diderot, Buffon, le naturaliste Charles Bonnet (dont il parle ici longuement), le médecin Théophile de Bordeu ou l’abbé Bertholon... On sent que Michel Jouvet entretient avec cette époque d’éveil et de curiosité une grande familiarité que le lecteur prend plaisir à partager.

Bonnet donne à Hugues La Scève un conseil, une consigne même : "Observez, observez longtemps". Michel Jouvet la reprend à son compte et préconise qu’avant de trouver des réponses, il faut se poser de nombreuses questions ! Ainsi son personnage observe-t-il tour à tour en train de dormir, des chats, des lapins, un cavalier suisse, un nouveau né, un enfant "crapaud", un homme blessé au cerveau, un autre "velu", des soeurs siamoises et quantité d’espèces animales qu’on ne détaillera pas faute de place ! Et, est-ce vraiment surprenant, cet Hugues la Scève ressemble étrangement à l’auteur Michel Jouvet...

2 - Le voleur de songes, paru chez Odile Jacob en 2004, renoue avec la thématique du rêve, mais cette fois, la scène est toute autre... S’agit-il d’un roman ? Jusqu’à la dernière page, impossible de savoir. Michel Jouvet se met en scène, narrateur à la première personne... Parle-t-il de lui-même ? Est-ce un personnage fictif qui ne fait qu’emprunter son nom ?
Il joue avec les mots, les situations, brouille les pistes entre des éléments empruntés à sa biographie et la fiction. Difficile de démêler le vrai du faux !

Le héros se balade ici à travers Venise et ses environs, Padoue, le Monte Grappa, à l’aube du XXIe siècle. Beaucoup de descriptions d’une Vénétie qu’affectionne particulièrement l’auteur, dépeintes avec justesse...

A mesure qu’il se noie irrémédiablement dans un monde onirique, et semble perdre la tête, notre héros croise la route de personnages invraisemblables et pourtant décrits avec réalisme... : un espion russe, une italienne qui étudia naguerre dans le laboratoire du sommeil dirigé par le professeur Jouvet à Lyon, un gérontologue autrichien bien mystérieux...
Michel Jouvet, précurseur du sommeil paradoxal à qui l’on doit sa découverte, laisse ici son personnage prendre le contrepied de toutes ses théories de chercheur. Il devient, le temps d’un roman « un chercheur qui doute et qui croit aux mystères de l’âme, des horoscopes, des rêves prémonitoires ».

Une histoire rocambolesque à donner le vertige, mais qui ne laissera aucun lecteur indifférent !

Pour écouter les autres émissions de Michel Jouvet :
- Le sommeil et le rêve : décryptage 1/2
- Le sommeil et le rêve : décryptage 2/2

Canal Académie partenaire de Psychologies Magazine.







© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires