Figaro Hors-série : des Racines et des Ailes

Des Racines et des Ailes, 10 ans d’aventure culturelle
Raphaël Stainville, membre de la rédaction des Hors-séries du Figaro, partenaire de Canal Académie, nous présente le numéro de novembre 2007 consacré aux 10 ans de l’émission des Racines et d Ailes.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Laëtitia de Witt
Référence : PAG343
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag343.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2320-Figaro-Hors-serie-des-Racines-et-des-Ailes.html
Date de mise en ligne : 19 novembre 2007

L’éditorial de Michel De Jaeghere

- "Ils nous ont fait visiter Saint-Pétersbourg, Barcelone et Angkor ; Vienne, Salamanque ou Marrakh ; Syracuse et Paris. Ils nous ont ouvert les portes des réserves du musée de Dresde, les escaliers secrets de Versailles, les grottes extravagantes des châteaux de Louis II de Bavière. Nous sommes montés en leur compagnie sur les échafaudages des restaurrateurs de la galerie des Glaces ; nous avons survolé en ballon l’Anatolie. Ils nous ont présenté les héritiers des familles princières de Palerme. Ils nous ont introduits dans le secret des confréries soufies d’Istanbul. Ils nous ont emmenés suivre les fouilles des archéologu, à Saqqara, à Pétra ou à Pompéi. Avec eux nous avons recherché les traces des bouddhas géants de Bamiyan, plongé au pied du phare d’Alexandrie, volé autour du Christ du Corcovado au-dessus de la baie de Rio.
- Depuis dix ans, l’équipe des Racines et des Ailes poursuit une aventure unique à la télévision française. Depuis dix ans, sous la houlette de Patrick de Carolis, elle excelle à marier les contraires : la popularité et l’exigence, la rigueur et l’émotion, la pédagogie et le sens du spectacle. Avec un même mot d’ordre : rendre l’intelligence intelligible.
- Une telle réussite ne tient pas à une formule magique. Elle suppose un trésor de soin, de travail, de perfectionnisme de la part de ceux qui y participent. Une curiosité toujours en éveil. Une faculté d’émerveillement, d’admiration que n’érodent pas le succès, les années, l’habitude.
- Cette réussite a passé par le respect d’un certain nombre de maximes qui ont permis à l’équipe des Racines et des Ailes de bouleverser les relations de la télévision avec la culture. Des principes tout simples à énoncer, plus difficiles à tenir. Chercher à intéresser et à plaire, plus qu’à briller pour le plaisir de quelques happy few. Utiliser toujours un vocabulaire accessible. Refuser le parisianisme. Partir de ce qui est connu, au risque de faire sourire de commisération les connaisseurs revenus de tout, pour faire découvrir, soudain, l’inconnu. Donner un visage aux merveilles architecturales que l’on donne à voir, en prenant pour guides ceux qui les restaurent, les aiment ou les habitent. Se souvenir qu’un reportage n’est pas une succession de belles images, mais d’abord, une suite de rencontres inattendues. Donner la parole à des spécialistes, en leur faisant adopter le langage de l’honnête homme, la simplicité du véritable érudit. Donner sa place à la contemplation. A une beauté qui est l’une des dimensions du Vrai. Aller du patrimoine à la vie, en soulinant que l’avenir s’inscrit dans une succession, une histoire. Que nous sommes les débiteurs insolvables de ceux qui nous ont devancés.
- Ces principes ne nous sont pas inconnus. Nous nous efforçons, chaque jour, de faire en sorte qu’ils soient les nôtres
".

Extrait du sommaire

- Toute la beauté du monde
- L’esprit des lieux
- Les dessous de l’écran
- Carnet de voyage

Quelques liens

- Le site des l’émission Des Racines et des Ailes
- Acheter le Figaro HS






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires