La kabbale pour débutants

avec le rabbin Haïm Korsia
La Kabbale a existé avant Madonna et la mode des gris-gris ! Le rabbin Haïm Korsia n’a pas écrit un manuel pour débutants kabbalistes mais, soulignant la démarche complexe et exigeante de cette voie ésotérique, il précise dans quel état d’esprit il convient de l’aborder.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : pag344
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag344.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida2302-La-kabbale-pour-debutants.html
Date de mise en ligne : 26 novembre 2007

Le mot Kabbale signifie "recevoir". Il s’agit de recevoir l’enseignement caché des grands textes. Comment les aborder ?

La Kabbale pour débutants, publié par le rabbin Korsia
La Kabbale pour débutants, publié par le rabbin Korsia

Le rabbin Haïm Korsia, qui a le goût des images, explique qu’il existe quatre possibilités d’interpréter les textes en les comparant à quatre boissons :
- comprendre le texte littéral. Démarche indispensable. Comme l’eau pour la vie.
- comprendre le texte dans ses allusions, de préférence avec un Maître et selon les règles de l’herméneutique. Comme le lait, nourriture du jeune enfant.
- approcher le texte par le "drach", c’est à dire les histoires, les paraboles, les commentaires (ceux de Rachi de Troyes par exemple). Comme le miel, c’est doux, sucré, parce que cela paraît facile...
- approcher le texte de manière ésotérique. Comme le vin, sans abus !

Ces quatre voies doivent être suivies dans l’ordre et... il y faut toute une vie. Au moins, faut-il posséder une parfaite connaissance de l’hébreu, de sa grammaire, puis la connaissance des textes (Torah, Bible, Midrash, Talmud).

Les kabbalistes partiquent des méthodes de décryptages qui utilisent les proximités phonétiques ou numériques des signes hébreux, dont la plus connue est la guematria, dans le but d’établir des relations entre les textes et les réalités de la vie.

A écouter le rabbin Korsia dans cette émission, on comprend que la démarche de la kabbale ne saurait s’entreprendre par simple curiosité intellectuelle mais qu’il vaut mieux l’entreprendre comme démarche spirituelle, avec un véritable engagement religieux. Le rabbin Korsia explique pourquoi il n’apprécie ni le zapping religieux ni le syncrétisme...

A lire : La Kabbale pour débutants, éditions Trajectoire, 2007.

Canal Académie a déjà diffusé de nombreuses émissions avec Haïm Korsia. Pour les écouter :
Les mots des religions : Pessah "le passage" hors d’Egypte
Les mots des religions : le Maître
Les mots des religions : la servitude
Les mots des religions : L’obole
Les mots des religions : les armées






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires