Les bienfaits des images selon Serge Tisseron

Faut-il avoir peur des images ?
Serge Tisseron, auteur de Les bienfaits des images paru aux éditions Odile Jacob en 2002 revient en détails sur l’objet de son livre, qui a reçu le prix Stassat de l’Académie des sciences morales et politiques.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : pag010
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag010.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida203-Les-bienfaits-des-images.html
Date de mise en ligne : 1er janvier 2005

Nous vivons dans une tourmente d’images. Nous les accusons de tous les méfaits. Faut-il avoir peur des images ? Ont-elles des bienfaits ?
Serge Tisseron, psychiatre et psychnalyste, directeur de recherches à l’université de Paris X en 2006, a reçu le prix Stassat de l’Académie des sciences morales et politiques qui récompense une œuvre traitant d’une question morale. Ce spécialiste réclame « une bonne éducation aux images » !

- À noter que depuis cet enregistrement Serge Tisseron a participé, le 23 janvier 2013, à la conférence-débat organisée par l’Académie des sciences. Son propos s’intitulait "Culture du livre et culture des écrans : l’indispensable complémentarité". Pour consulter cette conférence et celles des autres académiciens, rendez-vous sur le site de l’Académie des sciences qui a rendu un avis sur L’enfant et les écrans  : un texte que vous pouvez aussi consulter sur le site de l’Académie et vous procurer aux Éditions Le Pommier - Janvier 2013 - 17,00 € (Disponible en libraire à partir du 29 janvier 2013)

Présentation de l’éditeur pour Les bienfaits des images
Le leurre des images, nous ne le subissons pas, mais au contraire nous le fabriquons sans cesse. Dès que l’être humain s’habitue à une forme d’image qui ne crée plus chez lui de trouble, il en invente une autre qui le fait renouer avec le frisson et l’angoisse de « confondre » l’image et le réel. C’est parce qu’à travers les images que nous choisissons, nous essayons de rendre visible et compréhensible, nos « images du dedans ».
Mais si chacun cherche à se faire plaisir avec les images, tous n’y parviennent pas, et certains aggravent même leur malaise à mesure qu’ils tentent de le guérir. Enfin, à côté des images que nous sélectionnons, il y en a malheureusement d’autres qui s’imposent à nous sans que nous puissions nous y préparer, au risque de nous perturber gravement. Apprendre à éviter les dangers des images et à les utiliser pour le meilleur devient une nécessité absolue, dans notre société de plus en plus envahie d’images. Ce livre veut y contribuer. Mais cela nécessite que nous changions notre point de vue sur elles. Jusqu’ici, les images nous ont informés sur le monde. Il faut qu’elles deviennent une occasion de nous informer les uns sur les autres par les échanges que nous avons sur elles. Elles permettront du même coup à chacun de mieux se connaître. Savoir comment résister aux traumatismes de l’existence, les « digérer » et les utiliser pour enrichir sa personnalité est une préoccupation à l’ordre du jour. Les moyens de nous y prendre ne sont pas pour autant toujours bien clairs. Or, sur ce chemin, ces images que nous craignons peuvent grandement nous aider... à condition que nous sachions les utiliser.

Bibliographie :
Serge Tisseron, Les Bienfaits des images, éditions Odile Jacob, 2002






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires