L’image interdite : une histoire intellectuelle de l’iconoclasme

un ouvrage d’Alain Besançon, de l’ACADEMIE DES SCIENCES MORALES ET POLITIQUES
Pourquoi certaines religions permettent-elles la représentation du divin par les images tandis que d’autres l’interdisent ? Alain Besançon nous guide, au fil des siècles, dans les querelles des partisans (iconophiles) et des détracteurs (iconoclastes).


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : pag025
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pag025.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida195-L-image-interdite-une-histoire-intellectuelle-de-l-iconoclasme.html
Date de mise en ligne : 1er janvier 2005

Pourquoi, alors que l’art grec est à son apogée, les philosophes donnent-ils des raisons de le mépriser ? Pourquoi l’interdit biblique de l’image a-t-il été interprété aussi différemment par les juifs, les musulmans et les chrétiens ? Pourquoi la querelle des images a-t-elle pris en Orient une telle gravité, alors que l’Occident passe outre et multiplie les images sacrées et profanes ?

L’image interdite, une histoire intellectuelle de l’iconoclasme répond à ces questions et en soulève d’autres : sur un nouvel iconoclasme qui se développe en Occident.
Calvin qui chasse l’image du temple, les jansénistes qui la dédaignent, Kant qui la juge inutile, et Hegel dépassée ; sur la transformation que ces courants font subir à la peinture européenne ; et sur la France qui, elle, poursuit à l’écart son chemin.

Alain Besançon lit dans cette histoire le développement d’une logique spirituelle ennemie de l’image, et qui rebondit de siècle en siècle jusqu’au nôtre. Il en repère les moments-clés. Il suit le fil qui court à travers la réflexion esthétique, de Platon à Malevitch. Et il entend dans l’explosion de l’art abstrait l’écho des anciens bris d’images. Tout un pan de l’art contemporain, de son inquiétude, de son prestige, de son désarroi s’éclaire ainsi par cette longue enquête sur l’image divine, même si, dans le nouvel iconoclasme, les arguments de l’ancien sont le plus souvent oubliés.

Bibliographie
- L’image interdite, une histoire intellectuelle de l’iconoclasme, Ed. Fayard, 1994

A propos d’Alain Besançon

http://www.asmp.fr/fiches_academici...

Sa carrière

Diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, agrégé d’histoire, docteur en histoire et docteur ès lettres et sciences humaines, Alain Besançon a tout d’abord été professeur agrégé de l’enseignement secondaire au lycée de Montpellier, au lycée Carnot de Tunis puis au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine (1957-1960). Il a également été attaché de recherches au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (1960-1964).

La carrière universitaire d’Alain Besançon s’est poursuivie à l’Ecole des hautes études en sciences sociales (EHESS) comme maître-assistant (1965), puis sous-directeur (1969), enfin directeur d’études (depuis 1977).

A l’étranger , il a enseigné dans de nombreuses institutions et universités aux Etats-Unis :
- Research Associate à la Columbia University à New York (1964),
- Visiting Professor à la Rochester University à New York (1967-1968),
- Visiting Scholar au Wilson Center, Kennan Institute à Washington (1979),
- à la Hoover Institution à Standford (1983-1984),
- Visiting Scholar, Princeton University (Princeton) (1995). En Grande-Bretagne, il a été Visiting Fellow au All Souls College à Oxford (1986).

Alain Besançon est membre du comité de rédaction des Cahiers du monde russe, depuis la fondation en 1961, et membre du conseil de rédaction de Commentaires depuis 1986. Il a également été éditorialiste à l’Express de 1983 à 1988.

Élu le 11 décembre 1996 à l’Académie des sciences morales et politiques en section Morale et Sociologie au fauteuil du grand rabbin Jacob Kaplan, Alain Besançon a été transféré, par décision de l’Académie, dans la section Philosophie pour pourvoir au fauteuil laissé vacant par le décès de Jean Guitton.

Ses œuvres

- 1967 - Le Tsarévitch immolé.
- 1971 - Histoire et expérience du moi.
- 1971 - Entretiens sur le Grand Siècle russe et ses prolongements (en collaboration).
- 1974 - Education et société en Russie.
- 1974 - L’Histoire psychanalytique, une anthologie.
- 1974 - Etre russe au XIXe siècle.
- 1976 - Court traité de soviétologie à l’usage des autorités civiles, militaires et religieuses.
- 1977 - Les Origines intellectuelles du léninisme.
- 1978 - La Confusion des langues.
- 1980 - Présent soviétique et passé russe.
- 1981 - Anatomie d’un spectre, l’économie politique du socialisme réel.
- 1984 - Courrier Paris-Stanford (en collaboration).
- 1985 - La Falsification du bien, Soloviev et Orwell.
- 1987 - Une génération.
- 1989 - Vendredis.
- 1994 - L’Image interdite, une histoire intellectuelle de l’iconoclasme.
- 1996 - Trois tentations dans l’Eglise.
- 1998 - Aux sources de l’iconoclasme moderne.
- 1998 - Les Malheurs du siècle : sur le communisme, le nazisme et l’unicité de la Shoah.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires