Paul-Marie Lapointe, merveilleux francophile québecois : 2/2

L’horizon libéré par l’amour
Paul-Marie Lapointe, poète québécois, est l’auteur de "La vierge incendiée", une poésie de la révolte. Dans cette deuxième partie d’émission, Axel Maugey, ancien professeur de littérature à l’Université de Montréal, nous livre son explication de texte.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : SAV240
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/sav240.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1820-Paul-Marie-Lapointe-merveilleux-francophile-quebecois-2-2.html
Date de mise en ligne : 10 juin 2007

Le terme de "Vierge incendiée" contient en lui-même la dynamique interne de l’oeuvre en annonçant le mouvement de possession à la fois fraternel et violent d’une réalité devenue irréelle.

Ce mouvement évoqué sur un rythme très musical impose son harmonie au lecteur, surtout quand il est souligné par de fréquentes syncopes dans la musique de jazz. Lapointe allie à une parfaite saisie de la langue française, une profonde imprégnation américaine, manifestée par des formules, des images, tout un univers symbolique que nous retrouverons d’ailleurs chez d’autres poètes. Des images, des symboles multiples, expriment le corps que nous avons globalement nommé dans la thématique "libération érotique". Le thème du corps revêt une importance capitale et prophétique dans ce recueil écrit en 1947 car il est celui de l’instrument de la découverte et de la connaissance du monde et d’autrui par excellence : on parle avec son corps.

Paul-Marie Lapointe
Paul-Marie Lapointe

Quant aux images les plus audacieusement nouvelles, il faut les chercher autour du thème de la cité ; Paul-Marie Lapointe fonde donc un alphabet métaphorique qui renouvelle l’imagerie québécoise en intégrant au monde physique les multiples facettes repérées de la vie.

La Vierge incendiée participe à la création d’un monde nouveau. Il dénonce tout obstacle qui empêche les hommes de vivre. Une telle poésie stigmatise les tares de la société, s’empare des sujets tabous, religieux, sociaux ou historiques et réinvestit un langage abâtardi par une puissance saine ; nous assistons à une véritable renaissance de la parole trop longtemps avortée.

La libération initiale s’avère être la voie de l’amour pour libérer l’homme qui l’assume, des liens qui l’étreignaient. Il s’agit d’être ce que l’homme québécois veut être.

L’Horizon que je vois libéré par l’amour et pour l’amour

Écoutez la première partie de l’émission Paul-Marie Lapointe, merveilleux francophile québecois 1/2, auteur de "La Vierge incendiée"






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires