Albert Thibaudet, "L’outsider du dedans"

avec Michel Leymarie
Prix Drouyn de Lhuys (remis par l’Académie des Sciences Morales et Politiques) pour sa biographie politique "Albert Thibaudet, l’outsider du dedans", Michel Leymarie nous présente ce personnage fascinant de l’histoire de la Troisième République, à la croisée des grandes disciplines : la littérature, l’histoire et la philosophie.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : HIST248
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hist248.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1735-Albert-Thibaudet-L-outsider-du-dedans.html
Date de mise en ligne : 3 juin 2007


Albert Thibaudet
En cette année électorale, les sociologues et autres observateurs de la vie politique et intellectuelle française présentent comme une grande nouveauté le rôle d’Internet dans la campagne présidentielle… La presse, qui garde son importance, a pourtant tendance à s’effacer devant d’autres médias par lesquels tout citoyen peut s’exprimer. Victoire de la démocratie ? Sans nul doute : il suffit de voir le niveau de participation au premier tour de l’élection présidentielle pour s’en convaincre… Internet, les forums de discussions, les blogs semblent avoir donné un nouveau souffle au débat public.

L'ouvrage de Michel Leymarie.
L’ouvrage de Michel Leymarie.

Cette effervescence intellectuelle est-elle pour autant une nouveauté ? Nullement. En effet, il y eut un âge dans notre histoire où la presse, les revues et les journaux eurent une heure de gloire bien plus supérieure à celle de notre époque. Ce fut « l’âge éditorial ». Une période de notre histoire qui nous renvoie à l’entre-deux-Guerres, en France, sous la Troisième République. « L’ère universitaire » allait sur le déclin tandis que se développaient les essais et que les grandes signatures se retrouvaient en bas des pages des journaux, dont la pluralité d’opinions ferait pâlir notre époque, qui brandit la liberté d’expression en versant le plus souvent dans le politiquement correct.

Régis Debray décrivait cet âge comme une alliance entre trois branches, trois fonctions : celle de critique, celle d’auteur et celle d’éditeur. Les premiers noms qui viennent à l’esprit sont les Gide et les Paulhan, autour de la Nrf ; les Gaston Gallimard, les Bernard Grasset, les Arthème Fayard pour les éditeurs ; les Maurras, les Daudet, les Bainville autour de l’Action française ; Mais aussi Daniel Halévy ou encore Julien Benda… Il y eut enfin Albert Thibaudet. Le personnage est peu connu et pourtant, son œuvre reste essentielle comme en témoigne la réédition de ses Réflexions politiques chez Robert Laffont dans la collection Bouquins. Michel Leymarie, spécialiste de cette période, tant dans ses aspects littéraires qu’historiques, répond aux questions de Christophe Dickès sur cette figure marquante de la Troisième République.

Présentation de l’éditeur.

Albert Thibaudet (1874-1936), critique littéraire de La Nouvelle Revue française dans l’entre-deux-guerres, l’auteur de La République des Professeurs et d’une célèbre Histoire de la littérature française, est aussi, avec Les Idées politiques de la France, « le fondateur de l’histoire des idées politiques » (R. Rémond). A la lumière des nombreux articles et livres du critique, de correspondances et d’inédits, cette biographie intellectuelle s’attache à montrer les divers aspects et apports d’un homme singulier, observateur non engagé, analyste sagace de la vie culturelle et politique de la Troisième République.

Michel Leymarie
Michel Leymarie

A propos de l’auteur.
Michel Leymarie est agrégé de lettres Modernes et docteur en Histoire. Maître de conférences en Histoire contemporaine à Lille III et à l’IEP de Paris. Il prépare actuellement un ouvrage sur les frères Tharaud.
Il est aussi l’auteur de :
- Les intellectuels et la politique en France, PUF, 2001.
- codirigé avec J.-Y. Mollier et J. Pluet-Despatins, La Belle époque des Revues 1880-1914, IMEC, 2002,
- avec J.-F. Sirinelli, L’Histoire des intellectuels aujourd’hui, PUF, 2003.
- Albert Thibaudet, l’outsider du dedans, Presses Universitaires du Septentrion, 2006. Accès à la table des matières et bon de commande , ou sur Amazon.fr (cliquez ici : Albert Thibaudet).

Les oeuvres d’Albert Thibaudet.

- Les Princes lorrains et La République des professeurs ont été réédités chez Hachette Littérature, Pluriel-Histoire, 2006. Les deux textes ont été préfacés par Michel Leymarie.
- Réflexions politiques, Robert-Laffont, Coll. Bouquins, 2007.

Ajoutons que la collection Les Cahiers de la NRF (Gallimard) ont publié en mars 2010 : "Intérieurs" d’Albert Thibaudet, dans lequel l’auteur dresse trois portraits, ceux de Baudelaire, Fromentin et Amiel. Ces textes sont présentés par Robert Kopp, correspondant de l’Académie des sciences morales et politiques, historien de la littérature du XIX è siècle.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires