Découvrir l’Académie des beaux-arts

avec son Secrétaire Perpétuel Arnaud d’Hauterives
Quel rôle les artistes ont joué et entendent-ils défendre aujourd’hui au sein de l’Académie des beaux-arts ? Le Secrétaire perpétuel de l’Académie depuis 1996, Arnaud d’Hauterives présente l’histoire, l’organisation et les missions de la Compagnie qu’il incarne par sa fonction.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Marianne Durand-Lacaze
Référence : PDM241
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pdm241.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1720-Decouvrir-l-Academie-des-beaux-arts.html
Date de mise en ligne : 20 mai 2007

Cette émission a été enregistrée et mise en ligne en 2007.

L’actuelle “Académie des beaux-arts”, est née en 1816 de la réunion des anciennes Académies royales de peinture, de sculpture, de musique et d’architecture. Fondées au XVIIe siècle par Colbert, elles avaient été supprimées à la Révolution, rétablies durant la période révolutionnaire par la création de l’Institut de France, en 1795, sous la forme nouvelle d’une classe “Littérature et Beaux-Arts”, devenue, distinctement en 1803 classe des “Beaux-Arts”. Depuis, son organisation a peu changé sinon par la création, en son sein, de sections nouvelles, telles que la section des Membres libres, celle de “Créations artistiques dans le cinéma et l’audiovisuel” (1985) et celle de “Photographie” (2005).

Selon son règlement, elle doit participer au développement des arts et contribuer à la défense et à l’illustration du patrimoine artistique de la France. Elle poursuit une action de mécénat et dirige de nombreuses fondations à vocation culturelle grâce à des legs et des donations rédigés en sa faveur. Parmi elles, citons deux exemples, le musée Marmottan-Monet et la maison de Claude Monet à Giverny. Elle doit encourager les jeunes générations en proposant des concours dotés de prix. Une cinquantaine de prix sont décernés chaque année. L’Académie des beaux-arts est statutairement présente dans le conseil d’administration de la Casa Velasquez. En retour, au service de la nation, elle peut être sollicitée par les pouvoirs publics ou par des associations sur des domaines relevant de sa compétence. Fidèle à l’esprit de Lebrun, l’Académie fédère des expressions et des tendances artistiques susceptibles de révéler la diversité des talents et de promouvoir les arts dans le respect des traditions. Elle participe ou organise des expositions et mène également une activité éditoriale.

Aujourd’hui, elle s’est ouverte aux principaux courants de l’art contemporain et se compose de 57 académiciens, 16 associés étrangers et de 57 correspondants.

Tous les mercredis, les académiciens des beaux-arts tiennent séance. Ils mènent une réflexion théorique sur les beaux-arts, débattent de la position de leur Compagnie sur des thèmes en liaison avec l’actualité, accueillent des intervenants extérieurs, lors de communications, publiques ou privées.

Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts
Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts
© MDL/Canal Académie

Arnaud d’Hauterives, artiste peintre, élu membre en 1984 au fauteuil de Jean Souverbie, évoque dans cette émission, son action à la tête de l’Académie, son organisation et son fonctionnement. Ses confrères l’ont, en effet, élu Secrétaire perpétuel en 1996. Il est à l’origine de la création toute récente de la section de photographie qui lui tenait particulièrement à cœur. Soucieux de faire comprendre les particularités de sa Compagnie, il raconte quelques uns de ses meilleurs souvenirs comme la réception de Salvador Dali sous la Coupole.

Pour en savoir plus

- Sur l’Académie des beaux-arts
- Sur Arnaud d’Hauterives, Secrétaire perpétuel de l’Académie des beaux-arts






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires