Etienne-Emile Baulieu, membre de l’Académie des sciences

de la DHEA à la pilule du lendemain
Médecin, endocrinologue et biochimiste, le professeur Baulieu est mondialement connu pour avoir établi la structure de la DHEA ainsi que la découverte de la mifépristone (ou RU486), pilule du lendemain qui permet également de déclencher les accouchements difficiles.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher

Référence : PAR212
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/par212.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1674-Etienne-Emile-Baulieu-membre-de-l-Academie-des-sciences.html
Date de mise en ligne : 5 juin 2007


Etienne Emile Baulieu, membre de l'Académie des sciences
Etienne Emile Baulieu, membre de l’Académie des sciences

« Je suis un médecin qui fait de la science ». Ainsi se définit le professeur Etienne-Emile Baulieu.

Etienne Emile Baulieu, c’est d’abord l’histoire d’un nom : membre de la Résistance pendant la Seconde Guerre mondiale, il troque son patronyme Emile Blum pour celui d’Etienne Baulieu.
La guerre terminée, il garde de ses origines son prénom et devient Etienne Emile Baulieu.

Sa rencontre avec le biochimiste Max Fernand Jayle à la faculté de médecine dans les années 1940 fut décisive. Le professeur d’université prend le jeune étudiant sous son aile et tous deux travaillent sur la DHEA.
Molécule connue depuis les années 1930 mais jusqu’à présent inexploitable, le professeur Baulieu dépasse le "maître" et réussit à établir sa structure en 1963.
C’est bien plus tard que le professeur Baulieu réalise l’expérience de la DHEâge afin de connaître ses effets concrets sur l’homme. Pas de miracle observé mais quelques améliorations sont remarquées :
- peau raffermie,
- baisse des dépressions,
- effets sur la libido.

Aujourd’hui, le professeur Baulieu travaille toujours sur le ralentissement des effets du vieillissement. En 2002, il crée l’Institut de longévité et du vieillissement, un partenariat entre le Ministère de la Recherche, le Ministère de la Santé, le Ministère délégué aux Personnes Agées, le CNRS, l’INSERM, l’INED et l’Association France-Alzheimer. Sont associées des recherches biologiques et médicales, ainsi que des données économiques et démographiques.

Mais revenons aux années 1960. C’est en présentant ses résultats sur la DHEA aux Etats-Unis qu’Etienne Emile Baulieu rencontre Gregory Pincus (inventeur de la pilule). Celui-ci lui demande de développer le contraceptif en France. Etienne Emile Baulieu refuse ; en revanche, il accepte une bourse de la fondation Ford pour travailler sur les anti-progestatifs. C’est ainsi qu’en 1981, il réalise la synthèse de la RU486, plus connue sous le nom de « pilule du lendemain ».
Il faudra attendre 1988 pour sa mise sur le marché en France, et en 2000 pour les Etats-Unis, non sans polémique à chaque fois.
Aujourd’hui utilisée partout en Europe (sauf en Italie), en Chine, en Inde et en Afrique du Sud, elle devrait bientôt faire son apparition au Mexique.
La RU486 permet également de déclencher les accouchements, de traiter les fibromes ainsi que certains cancers.

A 80 ans, le professeur Etienne Emile Baulieu est toujours en activité à l’hôpital du Kremlin-Bicêtre.
Ancien directeur de l’unité de recherche sur le métabolisme moléculaire et la physiopathologie des stéroïdes à l’Inserm, ancien professeur de biochimie à l’Université Paris 11, professeur honoraire au Collège de France (chaire "Fondements et principes de la reproduction humaine" de 1993 à 1997), président en 2003-2004 de l’Académie des sciences, il préside actuellement l’Institut de longévité et du vieillissement créé par son initiative en 2002.

En savoir plus sur :
- Etienne-Emile Baulieu, membre de l’Académie des sciences
- L’institut de longévité et du vieillissement
- Le Collège de France






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires