Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

La sauvegarde de l’art français : la chapelle de Vignemont

Un bijou du XIIe siècle en terre lochoise (Indre et Loire).
Une famille lochoise a fait l’aquisition de la chapelle Notre-Dame de Vignemont, une petite chapelle dont les origines remontent au début du XIIe siècle. Pour cette oeuvre de restauration, elle a reçu le prix de la Fondation Garnier-Lestamy de l’Académie des Inscriptions et des Belles Lettres, en 2005.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : HIST245
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hist245.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1649-La-sauvegarde-de-l-art-francais-la-chapelle-de-Vignemont.html
Date de mise en ligne : 26 mai 2007

Père et fils, Jean et Maxence Hecquard ont eu l’opportunité d’acquérir un terrain en terre lochoise, terrain sur lequel est érigée une chapelle dont les premières fondations remontent au XIIe siècle. Après avoir rappelé l’histoire religieuse de la cité médiévale de la ville de Loches, Jean Hecquard, Conseiller honoraire de la Cour de Cassation, nous présente l’hisoire de ce bijou inscrit aux Monuments historiques.

Le visage d'un roi mage (XIVe Sc)
Le visage d’un roi mage (XIVe Sc)

De son côté, Maxence Hecquard, Administrateur de Société et membre du Centre International d’Etude sur le Linceul de Turin (CIELT), nous présente les raisons qui ont motivé cette acquisition ainsi que son histoire. Au delà du souci de préserver un patrimoine local et régional légué par les siècles, il s’agit pour cette famille, qui tient à redonner vie à cet édifice en engageant de lourds travaux de restauration, de rendre ce lieu à sa finalité première, le culte catholique.

Chapiteau des quatre sirènes-oiseaux.
Chapiteau des quatre sirènes-oiseaux.

Notice des Monuments Historiques : Il s’agit d’une chapelle sépulcrale dépendant de la paroisse Saint-Ours et construite sur un terrain qui est peut-être le plus ancien cimetière de la ville. La chapelle, telle qu’elle subsiste aujourd’hui, a été construite à la fin du XIIe siècle, mais son couvrement ne fut jamais terminé. Le décor sculpté (feuilles d’acanthe, ... ) présente une grande finesse d’exécution. L’édifice reçut une ornementation picturale au 14e siècle, mais peu de ces peintures sont encore lisibles. Le cimetière et l’église furent abandonnés au cours du 18e siècle ; la chapelle fut alors louée et transformée en grange avant d’être vendue comme bien national en 1793.
- date protection MH : 1989/06/13 : inscrit MH
- précisions : L’ancienne chapelle (cad. BD 122) : inscription par arrêté du 13 juin 1989
- Site inscrit : 28 janvier 1944 (arrêté).
- type d’étude : recensement immeubles MH
- Source : Base Merimee - © Monuments historiques, 1992 site protégé : site inscrit.

L'abside et une partie des chapiteaux.
L’abside et une partie des chapiteaux.

Pour aider à la restauration de ce monument : La restauration est suivie par une association reconnue d’utilité publique depuis 1925, La Sauvegarde de l’Art Français, habilitée à recevoir des chèques. Pour aider cette chapelle, préciser sur le chèque : don à la chapelle ND de Vignemont à Loches.

- Adresse : La Sauvegarde de l’Art Français, 22, rue de Douai, 75009 Paris. L’association délivre un reçu fiscal permettant de déduire ce don des impôts.

Messieurs Jean et Maxence Hecquard, bénéficiaires du prix de la Fondation Garnier-Lestamy de l'Académie des inscirptions et belles-lettres.
Messieurs Jean et Maxence Hecquard, bénéficiaires du prix de la Fondation Garnier-Lestamy de l’Académie des inscirptions et belles-lettres.





© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires