l’Association des Membres de l’Ordre des Palmes académiques

Avec Jacques Treffel, correspondant de l’Académie des beaux-arts
L’Ordre des Palmes académiques a une longue histoire que nous relate Jacques Treffel, président de l’Association des membres qui en ont été décorés.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : PDM213
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/pdm213.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1507-l-Association-des-Membres-de-l-Ordre-des-Palmes-academiques.html
Date de mise en ligne : 15 mars 2007


Jacques Treffel, correspondant de l'Académie des beaux-arts
Jacques Treffel, correspondant de l’Académie des beaux-arts

Jacques Treffel, qui est correspondant de l’Institut (Académie des beaux-arts), est un homme apprécié, généreux, influent qui, avant d’être nommé inspecteur général de l’instruction publique (en 1972), a eu, selon l’expression, une fort belle carrière. Après avoir obtenu une agrégation en biologie, il a gravi les échelons, celui par exemple de doyen de l’inspection générale des missions particulières. Depuis 1981, il est président du groupe permanent d’études des marchés publics. En outre, il est membre de l’Académie d’architecture.
Mais surtout, il est le président national de l’AMOPA, Association des Membres de Palmes académiques, depuis 1973. l’AMOPA a été créée le 30 octobre 1962, et reconnue d’utilité publique par décret du 26 septembre 1968.

Histoire d’une décoration

Les Palmes académiques, instituées sous cette dénomination par NAPOLÉON 1er pour honorer les membres de l’Université, remontent à 1808. Les modalités de leur attribution ont été étendues en 1866 à des personnes non enseignantes ayant rendu des services éminents à l’éducation. Le décret du 4 octobre 1955, signé par le Président René Coty, a institué l’ordre des Palmes académiques, comportant les grades de Chevalier, d’Officier et de Commandeur.
Les Palmes académiques peuvent être accordées aux étrangers et aux Français résidant à l’étranger qui contribuent activement à l’expansion de la culture française dans le monde.

Mais aussi une vivante association !

Pour le président Treffel, l’Amopa est d’abord un lieu de valorisation des maîtres qui servent la République avec dévouement, désintéressement et discrétion. L’Amopa est ensuite un encouragement au travail des élèves. L’Amopa est enfin, une porte ouverte sur l’international comme un grand carrefour culturel.

L’association soutient et mène de nombreuses actions en faveur de la langue française par « le don du livre » grâce au concours précieux du porte-hélicoptères Jeanne d’Arc. Ont été ainsi déposés des dizaines de colis à Djibouti, Cochin, Livourne, Cadix, pour de nombreux lycées.

L’association qui est organisée en sections, encourage bien entendu le partenariat entre toutes ses sections. Certaines sont jumelées entre autres avec l’Allemagne, la Grande-Bretagne, la Pologne, la Finlande, l’Autriche, l’Ukraine, le Québec, l’Argentine, etc.

l’Amopa accueille un monde cultivé, vivant, joyeux dont la devise est Servir et partager. Les lettres, les arts, les sciences, la technologie, la pédagogie, la sociologie, l’économie, tous les mondes se retrouvent à l’Amopa !

Tout au long de l’année, l’association propose à ses membres d’innombrables rencontres, conférences, concerts, expositions, voyages, excursions. Elle réunit ses membres musiciens en une chorale et un orchestre de fort bon niveau.

Jacques Treffel pense à l’avenir et dans cette émission, il évoque ce qu’il faut faire pour être « les chemins de l’avenir », se référant à cette expression de Maurice Druon : être « des mainteneurs de civilisation ».

Pour en savoir plus :

- L’Amopa édite une revue trimestrielle dont le tirage atteint plus de 30.000 exemplaires. Canal Académie lui consacrera prochainement une émission spécifique.

- Site de l’Amopa : http://www.amopa.asso.fr/






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires