Joseph de Maistre

Le premier penseur catholique laïc.
Dans la série de portraits sur "Les intellectuels catholiques des XIXe et XXe siècles", Benoît Schmitz, normalien et agrégé d’Histoire, spécialiste de l’histoire de l’Eglise, nous présente Joseph de Maistre, homme politique, écrivain et philosophe.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Christophe Dickès
Référence : HIST231
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hist231.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1466-Joseph-de-Maistre.html
Date de mise en ligne : 25 mars 2007

"Le comte Joseph de Maistre, célèbre écrivain, né en 1754 à Chambéry, d’une famille d’origine française, mort en 1821, fut chargé par le gouvernement sarde de plusieurs négociations, accompagna dans l’île de Sardaigne le roi Charles-Emmanuel lors de l’invasion de ses États par les Français, et se rendit à Saint-Pétersbourg en 1803 comme ministre plénipotentiaire de ce prince. Forcé en 1817 de quitter la Russie lors de l’expulsion des Jésuites, parce qu’il avait embrassé la cause de l’ordre proscrit, il fut nommé dans sa patrie régent de la chancellerie, et reçut toutes sortes de distinctions honorifiques.

Joseph de Maistre s’est fait un nom en combattant les philosophes du XVIIIe siècle, en soutenant la suprématie temporelle du pape et la théocratie. Ses principaux écrits sont : Considérations sur la France, Lausanne, 1796, ouvrage qui dénote déjà la portée de son esprit et son talent d’écrivain ; Du Pape, Lyon, 1819, son œuvre capitale, où il propose de placer le Souverain Pontife à la tête de la société, comme au moyen âge ; De l’Église gallicane, Paris, 1821, où il attaque les libertés de l’église de France ; Les Soirées de Saint-Pétersbourg ou Entretiens sur le gouvernement temporel de la Providence, ouvrage posthume, Paris, 1821, où il règne un singulier mysticisme ; Examen de la philosophie de Bacon, Paris, 1836, où le philosophe anglais est jugé avec la plus injuste sévérité.

De Maistre n’est pas moins remarquable par la vigueur de son style que par la singularité de ses doctrines. On a publié à Paris en 1851 des Mémoires, des Lettres et Opuscules de J. de Maistre, et en 1859, sa Correspondance diplomatique."

MARIE-NICOLAS BOUILLET, Dictionnaire universel d’histoire et de géographie. Ouvrage revu et continué par Alexis Chassang. Paris, Hachette, 1878, p. 1162-1163.

Une anthologie de textes incontournable
Une anthologie de textes incontournable

En savoir plus sur Joseph de Maistre
- Sous la direction de Philippe Barthelet, Joseph de Maistre, L’Age d’Homme, 2005.

Extrait du texte de l’éditeur :
Penseur marquant du XIXe siècle français et catholique, théoricien de la réaction comme vision du monde, celui que Baudelaire considérait comme son maître à penser, Joseph de Maistre a suscité des échos bien au-delà de sa famille d’esprit. Ce dossier très exhaustif rassemblé par Philippe Barthelet nous fait découvrir pour la première fois l’ampleur et la richesse de cette influence. Une somme qui fera date dans l’histoire de la philosophie française.
- Retrouvez trois textes (Considérations sur la France, Les Soirées de Saint-Petersbourg et Lettres à un gentilhomme russe sur l’Inquisition espagnole de Joseph de Maistre en cliquant ici.






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires