Portrait de Raymond Lulle

"Le Procureur des Infidèles"
Philosophe catalan, Raymond Lulle n’est guère connu en France sinon dans le pays d’Oc. Sa philosophie s’est, en effet, trouvée éclipsée par la pensée aristotélicienne de Saint Thomas d’Aquin et par la pensée néoplatonicienne de Saint Bonaventure. Or le destin et les écrits de Lulle sont fabuleux. Portrait de ce génie universel par le docteur Jean-Pierre Dickès, fin connaisseur de l’histoire de Majorque.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Hélène Renard
Référence : HIST234
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/hist234.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1461-Portrait-de-Raymond-Lulle.html
Date de mise en ligne : 7 octobre 2007



Qui est Raymond Lulle ?

Il naît en 1232 dans une famille de la noblesse catalane. Marié, deux enfants, il mène la vie dissolue d’un noble de la Cour comme Sénéchal du roi de Majorque Jacques II, le fils cadet de Jacques 1er.

Il se convertit à la suite d’une vision du Christ en croix qu’il reçoit en juillet 1265. Il a trente ans. Il quitte tout pour se consacrer à la conversion des infidèles, se fait ermite et apprend le latin et l’arabe. Dix ans plus tard, il obtient du roi de Majorque, son ancien maître, l’autorisation de fonder à Miramar, sur la côte nord montagneuse de Majorque, un couvent pour former des missionnaires vers l’Afrique islamisée. N’ayant pu devenir franciscain, il restera tertiaire de l’Ordre et porte la bure.
Puis, partout en Europe sur les rives méditerranéennes, et notamment en Afrique du Nord, il prêche pour la conversion au christianisme. Il meurt à Bougie (Algérie) vraisemblablement lapidé, en 1315.

Raymond Lulle reste un théologien, un philosophe et un poète réputé. De son temps, il était qualifié de "Procureur des Infidèles". Il a écrit, en catalan et en arabe, près de 155 ouvrages.
On peut aussi le considérer comme un précurseur en médecine, s’étant penché sur l’hygiène et l’alimentation des enfants notamment (déjà, il recommande les bienfaits du lait maternel et déconseille les grignotages entre les repas !).

Sa pensée est originale parce qu’il s’adresse à des hommes qui nient la révélation. Il veut convaincre par l’argumentation et non par les armes. Elle fut néanmoins condamnée en 1376 par le pape Grégoire IX avant d’être réhabilitée par Martin V en 1417.
Actuellement, Lulle est en procès de canonisation. Il était beatus, bienheureux. Cette reconnaissance posthume de sa pensée et de son rayonnement spirituel paraît largement méritée.

Pour aller plus loin :
- Lire les principaux écrits de Raymond Lulle publiés par les éditions du Cerf

- Lire une biographie de Raymond Lulle publiée par les Editions de l’Arbre d’Or






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires