Merveilleux francophiles argentins : Francisco Bullrich (2/2)

Un esthète ami de la France
Dans cette seconde émission consacrée à Francisco Bullrich, Axel Maugey, auteur d’un essai intitulé "Les élites argentines et la France", continue d’évoquer sa rencontre avec l’un des plus célèbres architectes de Buenos Aires.


T�l�charger le fichier sur votre ordinateur
Références Émission afficher
Émission proposée par : Axel Maugey
Référence : SAV215
Adresse directe du fichier MP3 : https://www.canalacademie.com/emissions/sav215.mp3
Adresse de cet article : https://www.canalacademie.com/ida1304-Merveilleux-francophiles-argentins-Francisco-Bullrich-2-2.html
Date de mise en ligne : 4 janvier 2007

Francisco Bullrich souligne qu’à partir de 1940, l’Argentine officielle a toujours dénigré l’oligarchie des grands propriétaires terriens, la considérant comme une classe superflue, une classe sangsue, traître aux intérêts nationaux.

On oublie un peu vite que nombre de personnalités -dont Victoria Ocampo- issues de cette classe privilégiée, ont eu le courage d’appuyer de magnifiques aventures culturelles.

Victoria Ocampo contribua, entre autres, à la création du Fonds national des Arts en 1958. Ce fonds eut un impact considérable du moins jusqu’en 1972. Après une certaine éclipse, il a repris de la vigueur grâce à sa nouvelle présidente, Madame Amalita Lacroze de Fortabat, l’une des femmes les plus riches d’Amérique du Sud.

L’art dirige la vie de Francisco Bullrich. Ce diplômé de la faculté d’architecture de Buenos Aires admire Le Corbusier. "Mon hôte, se souvient Axel Maugey, me révèle que Le Corbusier a préparé un projet en vue de réaliser un appartement pour Victoria Ocampo. Il possède le dessin original dans ses cartons".

Francisco Bullrich a découvert la France en 1954. Il trouve le Paris de l’époque extraordinaire : la capitale française n’ayant pas encore été ravalée, il avait l’impression de parcourir la ville comme s’il visionnait un film en noir et blanc, avant que la couleur n’apparaisse.

Cet homme de passion est l’auteur de plusieurs livres importants, parmi lesquels Arquitectura Argentina Contemporanea.

Pour écouter la première émission consacrée à Francisco Bullrich cliquez : Merveilleux francophiles argentins : Francisco Bullrich (1/2)

L’ouvrage d’Axel Maugey Les Elites argentines et la France est paru aux éditions de l’Harmattan, 2004.

Quelques uns des francophiles argentins évoqués par Axel Maugey :

- Carlos Calatroni Merveilleux francophiles argentins : Carlos Calatroni (1/2) et Merveilleux francophiles argentins : Carlos Calatroni (2/2)
- Carlos Valiente Noailles Carlos Valiente Noailles, admirateur de Proust, ami de Borges
- Fernando Sabsay Fernando Sabsay, l’argentin aux mille talents
- Jules Supervielle Autour de Supervielle
- Paul Morand Paul Morand et l’Argentine






© Canal Académie - Tous droits rééservés

Notez cette émission :

Commentaires