Rechercher

Le Club

Découvrez le club Canal Académie et créez votre compte dès maintenant pour profiter des avantages, des exclusivités, des services...

Découvrir le Club

A savoir

25 octobre – 27 novembre

Exposition Une odyssée sibérienne de Claudine Doury, lauréate en 2017 du Prix de Photographie Marc Ladreit de Lacharrière en partenariat avec l’Académie des beaux-arts. Plus d’informations

En finir avec la démagogie d’un bac sans valeur

En finir avec la démagogie d’un bac sans valeur

« Ce fameux sésame qu’est le bac n’est qu’un chiffon de papier lorsqu’on voit les pourcentages de réussite qui tournent autour de 90% après les rattrapages dans toutes les séries générales. C’est moins vrai dans les bacs technologiques et surtout professionnels, car ces derniers comportent des épreuves pratiques avec lesquelles le rideau de fumée et le laxisme sont plus difficiles. Pour avoir toute ma carrière enseigné dans une université littéraire et avoir corrigé des milliers de copies d’étudiants de première année de licence, je peux affirmer, comme beaucoup de mes collègues, que l’on se demande souvent comment certains étudiants ont pu décrocher le baccalauréat premier grade de l’enseignement supérieur depuis Napoléon. Un niveau de réflexion, une syntaxe et une orthographe affligeantes révèlent non seulement une inaptitude à suivre des études universitaires, mais une totale absence de motivation, de travail et d’envie d’apprendre. Nombreux sont ceux qui abandonnent en cours d’année, mais certains s’accrochent, traînent plusieurs années et finissent par obtenir une licence de justesse… qui ne les mène nulle part et en fait prématurément des laissés-pour-compte. C’est une situation absurde de gâcher ainsi par démagogie une partie de la jeunesse, avec la complicité de l’État, et de dévoyer la vocation de l’enseignement supérieur, surtout lorsqu’on sait la difficulté d’obtenir un poste de Maître de conférences dans une université, au terme d’une douzaine d’années d’études après le baccalauréat. »

Extrait de “Que nous inspire le bac 2020 ?”, par Jean-Robert Pitte, Institut de l’Entreprise www.institut-entreprise.fr, 28 avril 2020.